Accueil » Actualité » Recherches « archeologeek » : on a retrouvé les cartouches d’E.T.

Recherches « archeologeek » : on a retrouvé les cartouches d’E.T.

Depuis une bonne trentaine d’années, une « légende urbaine » circule : lors de la première crise du jeu vidéo, en 1983, des millions de cartouches du jeu E.T. sur Atari 2600 auraient été enterrées à Alamogordo, au Nouveau-Mexique. La raison est simple : le jeu était très mauvais, développé par une seule personne en six semaines, et si Atari avait espéré vendre 4 millions d’exemplaires de la cartouche, il n’y en a que 1,5 million qui avait trouvé preneur. En 1983, le New York Time et un journal local relatent que des milliers de cartouches — 14 camions remplis — ont été enterrées dans le désert, dont notamment des exemplaires de ce jeu maudit. À l’époque, Atari avait nié, mais…

…Microsoft finance les recherches

Un documentaire destiné à la Xbox, financé par Microsoft, a eu pour but de vérifier cette légende urbaine. Et dans Atari: Game Over, on verra bien les cartouches légendaires : la décharge a été retrouvée cette semaine. Les photos ne laissent pas de doutes : il s’agit bien des exemplaires de ce jeu. 

Image 1 : Recherches « archeologeek » : on a retrouvé les cartouches d'E.T.E.T.

Image 2 : Recherches « archeologeek » : on a retrouvé les cartouches d'E.T.Un joystick d’Atari 2600

Image 3 : Recherches « archeologeek » : on a retrouvé les cartouches d'E.T.Une cartouche d’E.T.

Image 4 : Recherches « archeologeek » : on a retrouvé les cartouches d'E.T.La décharge

Pour les amateurs, le Joueur du Grenier avait consacré une partie d’un épisode dédié à l’Atari 2600 au jeu E.T.

E.T.