Accueil » Actualité » Relance des superordinateurs aux Etats Unis

Relance des superordinateurs aux Etats Unis

Deux propositions de loi viennent d’être approuvées par la Chambre des représentants et renvoyées vers le Sénat. Il s’agit de relancer les recherches américaines sur les superordinateurs.

Le but de ces propositions de loi est de mettre en relation de manière plus directe les agences fédérales détentrices des superordinateurs et les compagnies privées qui innovent et ont besoins de ce type de matériel pour leurs recherches (secteur automobile, pharmaceutique, etc.).

Le premier projet de loi vise à demander à la Maison Blanche de mettre en place une « feuille de route » pour les investissements fédéraux dans ce secteur. Il s’agit également d’améliorer la sécurité des réseaux informatiques et des systèmes informatiques ultra rapides.

Le second projet de loi vise en particulier le département de l’énergie, l’incitant à développer de lui-même sa propre stratégie de développement.

Cependant, aucune des deux propositions de loi ne contient de données budgétaires, ce qui risque de ralentir la mise en place des programmes.

En mai dernier, le département de l’énergie a distribué 25 millions de dollars au Oak Ridge National Laboratory (Tennessee) pour superviser un partenariat entre différentes sociétés informatiques américaines. Il s’agit de Cray (Washington), IBM (New York) et Silicon Graphics (Californie). Le partenariat est censé déboucher en 2007 sur la construction de l'ordinateur le plus rapide du monde. Cette place est détenue par les Japonais depuis 2002.