Accueil » Actualité » Renault s’essaie au e-commerce

Renault s’essaie au e-commerce

Notre très national fabricant de voiture Renault vient de tenter une expérience intéressante en matière de vente de voiture. L’entreprise au losange a, ni plus ni moins, mis en vente plusieurs Logan sur le site d’enchère eBay. Pour être plus précis, c’est la semaine dernière que cette voiture a été mise en vente en enchère unique sur le site, et déjà, le vendredi de cette même semaine, seules des miniatures d’enfants du modèle étaient encore en vente. La dizaine de véhicules mis en vente par Renault sur eBay ont disparu en moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, et encore moins pour le lire. Les mises en vente s’élevaient de 8 150 € à 9 800 €, c'est-à-dire, le tarif catalogue du véhicule. Ce prix n’était pas enchérissable.
La Logan n’étant pas vendue dans tous les concessionnaires Renault, la manœuvre du constructeur consistait à rendre accessible au plus de consommateurs possible son véhicule, et tenter de tester une approche de e-commerce sur voiture par la même occasion. Certes, ce n’est pas la première fois que la voiture à bas prix de Renault se retrouve sur des sites de ventes en ligne, mais les dernières tentatives, initiées en 2005 par Kelkoo et Price Minister, n’avaient vu que 4 ventes se concrétiser sur quelques 40 000 visites. Selon le porte-parole de Renault, ces premières méventes étaient surtout dues au non-choix des couleurs, et à la pauvreté des options embarquées. La tentative de la semaine dernière a donc été un succès, et comme le souligne si bien nos confrères de L'Expansion, ce fut un très bon coup de publicité. Reste que ce coup médiatique arrive dans une période très intéressante pour le marché de la voiture sur le net, révélant ainsi l’intérêt des constructeurs sur les ventes en ligne. Est-ce à dire que le prix des voitures va afficher les mêmes différences entre les prix constructeurs et les prix «online» ? Rien n’est encore défini à ce propos.