Accueil » Actualité » Résultats en baisse pour IBM

Résultats en baisse pour IBM

Image 1 : Résultats en baisse pour IBMIBM

IBM vient de publier ses résultats pour son troisième trimestre 2014, ils ne sont pas bons et on comprend pourquoi il a annoncé la vente de ses usines de semi-conducteurs à GlobalFoundries il y a quelques heures. Il tente de montrer qu’il a déjà entamé une stratégie qui redonnera un coup de fouet à ses résultats.

Big Blue a amassé un chiffre d’affaires de 22,4 milliards de dollars (17,5 milliards d’euros), ce qui représente une baisse de 4 % par rapport à la même période l’année dernière. Ses bénéfices ont encore plus souffert puisqu’ils perdent 18 % pour atteindre 3,5 milliards de dollars (2,73 milliards d’euros). Son chiffre d’affaires dans les pays émergents est en baisse de 6 %, ses services globaux perdent 3 %, contre 2 % pour ses logiciels et 12 % pour ses serveurs Power System. Bref, c’est toute la société qui est en perte de vitesse. Au début des années 2000, IBM était en sérieuse difficulté financière, mais Samuel Palmisano a réussi à renverser la tendance en orchestrant l’une des plus grandes restructurations de l’histoire des compagnies des hautes technologies. Virginir Rometty n’est pas dans une situation aussi délicate, mais les marchés espèrent qu’elle pourra refaire ce que son prédécesseur a fait avant elle.