Accueil » Actualité » Retour sur le processeur Apple A8 – Et une photo !

Retour sur le processeur Apple A8 – Et une photo !

MAJ 24/09/2014 : Chipworks a comme à son habitude passé l’A8 aux rayons X. Cet examen a permis de lever le mystère concernant sa composition. Il apparaît que le GPU intégré n’est pas un 6 coeurs mais un 4 coeurs, comme sur l’A7. Il s’agit donc d’un PowerVR GX6450 et pas un GX6650. La progression de 50 % des performances est donc due à une augmentation de la fréquence principalement.

Image 1 : Retour sur le processeur Apple A8 - Et une photo !

Parmi les innombrables nouveautés exceptionnellement excitantes de l’iPhone 6 et de l’iPhone 6 Plus figure leur processeur, qui porte le nom incroyable d’A8. Boum. Comme à son habitude, Apple est resté muet sur les spécificités techniques mais à tout de même donner quelques estimations de taille et de performance. En recoupant ces bribes avec un résultat du test Geekbench et des indices laissés dans la documentation technique d’iOS 8, il est toutefois possible de se faire une bonne idée de ce que l’A8 renferme.

Apple décrit le CPU de l’A8 comme 25 % plus rapide que celui de l’A7 et le GPU 50 % plus rapide. Ces chiffres correspondent tout à fait au score Geekbench ayant filtré sur le web juste avant la Keynote : l’A8 y obtenait 1633 sur un seul coeur et 2920 en multicoeur, contre des scores moyens de 1305 et 2347 respectivement pour l’A7 (+25 % dans les deux cas). On peut donc en déduire que l’A8 est un double coeur.

L’application Geekbench donnait par ailleurs d’autres informations intéressantes : la présence de seulement 1 Go de RAM et une fréquence de 1,4 GHz. La quantité de mémoire vive n’aurait donc pas progressé ; la fréquence très légèrement (+ 100 MHz). Les rumeurs évoquant une puce à 2 GHz étaient donc bien éloignées de la réalité. Pour obtenir des performances 25 % supérieures avec une fréquence seulement 8 % plus élevée, Apple a joliment amélioré l’architecture Cyclone.

Pour cela, elle n’a pas lésiné sur les transistors : l’A8 totalise 2 milliards de transistors, contre environ 1 milliard sur l’A7. Ils sont gravés en 20 nm (l’A7 est en 28 nm) sur un die 13% plus petit que l’A7. La surface de l’A7 étant de 102 mm2, l’A8 doit mesurer à peu près 89 mm2. Apple revendique également une grosse amélioration du rendement énergétique, jusqu’à + 50 %.

Venons en maintenant au GPU. L’A7 intégre un circuit PowerVR G6430 doté de 4 coeurs d’exécution. Apple ayant historiquement fait progresser les performances graphiques de ses SoC en augmentant le nombre d’unités GPU, on peut supposer que c’est ce qu’elle a fait encore sur l’A8. Il est donc probable que l’A8 intègre un GPU PowerVR à 6 coeurs. Mais lequel ? La réponse a été dénichée par nos confrères d’Anandtech dans la documentation technique de la nouvelle API Metal dévoilée par Apple en juin (Metal est une API de bas niveau, équivalente à Mantle sur PC). Cette documentation évoque une famille de GPU gérant la compression de texture ASTC.. qui n’est prise en charge que par les GPU PowerVR Series6 XT. Tous ses éléments permettent d’avancer que l’A8 intègre un GPU PowerVR GX6650.

Plus d’informations devraient paraître la semaine prochaine, mardi 16 étant la date à laquelle Apple permettra la publication des premiers tests.