Accueil » Actualité » Revue de tests : OCZ Vector 180, Gigabyte Z97X-Gaming3, CM NovaTouch TKL

Revue de tests : OCZ Vector 180, Gigabyte Z97X-Gaming3, CM NovaTouch TKL

Image 1 : Revue de tests : OCZ Vector 180, Gigabyte Z97X-Gaming3, CM NovaTouch TKLNotre confrère Cowcotland a récemment publié un test du Vector 180 d’OCZ, un SSD présenté ici dans sa version 480 Go.

Au format 2,5 pouces classique, le Vector 180 utilise un contrôleur Indilinx Barefoot 3 M00, 512 Mo de mémoire DDR3 et des puces de mémoire flash NAND MLC gravées en 19 nm par Toshiba. Côté performances, ce SSD est théoriquement capable d’atteindre des débits de l’ordre de 550 Mo/s en lecture et de 530 Mo/s en écriture. Verdict ?

“OCZ lance donc ce jour un nouveau SSD, le Vector 180, qui fait suite au Vector 150. Un SSD qui est d’ailleurs très proche du modèle précédent car encore et toujours en contrôleur Barefoot 3 et en puces MLC Toshiba 19 nm. Mais sur ce modèle, nous sommes sur la nouvelle génération de puces A19, et OCZ nous propose aussi le Power Management Failure Plus pour plus de fiabilité. D’ailleurs, le Vector 180 s’offre une garantie de 5 ans. Quel sera notre verdict sur ce nouveau venu ? Réponse sans plus attendre.”

De son côté, notre confrère 59 Hardware s’est récemment penché sur la carte mère Gigabyte Z97X-Gaming 3, un modèle pour joueurs…

“A moins de cent-vingt euros, la Gigabyte Z97X-Gaming 3 est la carte mère la plus abordable dans la catégorie joueur. L’équivalent chez la concurrence étant plus de dix euros plus chère.”

Enfin, notre confrère Comptoir du Hardware a publié un test du clavier NovaTouch TKL du constructeur Cooler Master…

“Cette fois c’est un clavier un peu atypique qui nous a été envoyé en test. Le NovaTouch TKL de Cooler Master a trois particularités. Premièrement, il est au format TKL et fera le bonheur de ceux d’entre vous qui cherchent à avoir le minimum vital pour y gagner de l’espace. Deuxièmement, il est équipé de switchs japonais Topre qui prennent le meilleur des mondes des claviers à membrane et mécaniques. Et enfin, terzo troicio, le billet nécessaire pour se le payer est bien plus bas que ce qui est demandé pour un clavier Topre dans l’offre actuelle. Trois bonnes raisons de lui offrir un mois en notre compagnie pour vous dire ce que l’on en pense tout haut et qu’on va dire tout haut aussi.”