Accueil » Actualité » Revue de tests : ROCCAT Tyon, Aorus Thunder M7

Revue de tests : ROCCAT Tyon, Aorus Thunder M7

Image 1 : Revue de tests : ROCCAT Tyon, Aorus Thunder M7Notre confrère Cowcotland vient de mettre en ligne deux tests de souris, à savoir la ROCCAT Tyon et l’Aorus Thunder M7 de chez Gigabyte.

Destinée aux joueurs, la Tyon est équipée d’un nombre impressionnant de boutons, programmables grâce à la présence de 576 Ko de mémoire et d’un processeur ARM Turbo Core V2. Le capteur de cette souris, un Pro-Aim Laser Sensor R3, affiche quant à lui une résolution maximale de 8200 DPI.

“Chez ROCCAT, il ne manque pas grand-chose pour satisfaire le gamer. En effet, côté périphériques, on trouve des casques, des tapis, des claviers et surtout des souris. Cela dit, il manquait une chose, notamment du côté des souris. ROCCAT n’avait rien pour satisfaire le gamer demandant plus de boutons que la moyenne. Du coup, ce gamer, oui celui-là, était dans l’obligation de se tourner vers d’autres marques. La concurrence est représentée par les Naga, G600 et autres Mad Catz. ROCCAT, très présent sur la scène gaming, ne pouvait donc laisser ce secteur aux autres et devait donc boucher le trou. C’est chose faite avec la Tyon. Nous en avions déjà bien entendu sur certains salons. Et la voici, la voilà aujourd’hui, la Tyon en test chez Cowcotland.”

De son côté, la Thunder M7 adopte un design plutôt original, à la fois haut, court et assez massif. Ici aussi, nous avons droit à de nombreux boutons – 16 en tout – programmables. Le capteur est en revanche plus « léger » que celui de la Tyon puisqu’il se contente d’une résolution maximale de 5600 DPI. Verdict ?

“Gigabyte a toujours dans sa gamme des périphériques. Ils ne sont pas toujours bien visibles, mais par rapport aux premiers modèles, de souris notamment, l’évolution de la qualité est particulièrement visible. Nous avons eu entre les mains, il y a peu, une Uranium dont le seul défaut résidait dans des matières un peu moins nobles que la concurrence. Excepté cet aspect, c’était une réussite. De fait, aujourd’hui, nous avons reçu une nouvelle souris, la Thunder M7 qui intègre la gamme Aorus. Il nous reste à voir si l’évolution persiste et si les périphériques ne méritent pas d’être mis encore plus en lumière. D’autant que sur le papier, au niveau technique, cette nouveauté est largement au niveau de la concurrence.”