Accueil » Dossier » Rooter son smartphone Android et changer de ROM sur 56 modèles » Page 15

Rooter son smartphone Android et changer de ROM sur 56 modèles

1 : Introduction 2 : HBOOT, Recovery, Fastboot et compagnie 3 : Sauvegarder ses données et son système Android 4 : Google Nexus 5 5 : Google Nexus 5x 6 : Google Nexus 6 7 : Google Nexus 6P 8 : HTC One (M7) 9 : HTC One (M8) 10 : HTC One (M9) 11 : HTC One A9 12 : HTC One Mini 2 13 : Huawei Ascend P6 14 : LG G3 (D855) 16 : OnePlus One 17 : Samsung Galaxy Note 4 (SM-N910F) 18 : Samsung Galaxy S4 LTE (GT-i9505) 19 : Samsung Galaxy S4 Mini LTE (GT-i9195) 20 : Samsung Galaxy S5 (SM-G900F) 21 : Samsung Galaxy S5 Mini (G800F) 22 : Samsung Galaxy S6 (SM-G920F) 23 : Samsung Galaxy S6 Edge (SM-G925F) 24 : Sony Xperia SP 25 : Wiko Darkmoon 26 : Wiko Rainbow 27 : Wiko Stairway 28 : Xiaomi Mi 4

Motorola Moto G 4G

Image 1 : Rooter son smartphone Android et changer de ROM sur 56 modèles[Mis à jour le 20/02/15]

Sorti en juin 2014, le Motorola Moto G 4G (« Peregrine ») est doté d’un écran IPS de 4,5 pouces (720 x 1280 pixels). Il embarque un SoC Qualcomm Snapdragon 400 (Cortex-A7 quad-core) cadencé à 1,2 GHz (intégrant un GPU Adreno 305), 1Go de RAM et 8 d’espace de stockage interne. Ce smartphone est compatible HSDPA/LTE, WiFi 802.11n et Bluetooth 4.0 LE. Voyons comment rooter et changer la ROM d’origine du Motorola Moto G 4G

Attention, les applications installées ainsi que les fichiers personnels pourront être effacés. Pensez donc à faire des sauvegardes avant toute manipulation !

Cette opération comporte des risques et peut conduire à une annulation de la garantie de votre smartphone. Tom’s Hardware ne peut être tenu responsable des éventuels problèmes rencontrés.

Les logiciels nécessaires :

Pilotes USB Motorola (Motorola Device Manager 2.5.4)
ClockworkMod Recovery 6.0.5.1 .
CWM SuperSU v2.46 .
CyanogenMod 11-NIGHTLY-peregrine .
Google Apps 20140606 (CM 11) .

Etape 1 : Débloquer le bootloader du Moto G 4G

  • Avant tout, il faut activer le débogage USB (Menu -> Paramètres -> Applications -> Développement -> Cochez « Débogage USB ») et l’installation à partir des sources inconnues (Menu -> Paramètres -> Applications -> Cochez « Sources inconnues »). Il convient également de bien vérifier que la batterie du Moto G 4G est pleine.
  • Installez Motorola Device Manager. Celui-ci contient les pilotes USB nécessaires.
  • Installez le SDK Android, puis lancez SDK Manager.exe (s’il ne se lance pas automatiquement à la fin de l’installation). Une fois que la liste des packages est disponible, installez les dernières versions d’Android SDK Platform-tool, d’Android SDK Tools, d’Android Support Library et de Google USB Driver.
  • Rendez-vous ici, lisez bien les différents avertissements puis créez un compte utilisateur.
  • Eteindre le Moto G 4G et redémarrer en mode fastboot (« Volume Bas » et Power).
  • Connectez le Moto G 4G à l’ordinateur via le câble USB.
  • Lancez l’invite de commande, puis se placer dans le répertoire C:/Program Files (x86)/Android/android-sdk/platform-tools (par défaut, ou celui que vous avez choisi lors de l’installation)
  • A l’invite de commande, tapez « fastboot oem get_unlock_data  ». Copiez les lignes (sans copier les <bootloader>) puis coller l’ensemble sur une seule ligne sur le site de Motorola. Validez le formulaire. La clé de déverrouillage devrait apparaitre.
  • A l’invite de commande, tapez « fastboot oem unlock » suivi de la clé de déverrouillage et validez. Votre Moto G 4G devrait redémarrer. Le bootloader est désormais débloqué.

 

Etape 2 : Installer ClockworkMod Touch Recovery

  • Eteindre le Moto G 4G et redémarrer en mode fastboot (« Volume Bas » et Power).
  • Si ce n’est pas déjà fait, connectez le Motorola Moto G 4G à l’ordinateur.
  • Copiez le fichier clockworkmodrecovery.6051.peregrine.img dans le répertoire C:/Program Files (x86)/Android/android-sdk/platform-tools (par défaut, ou celui que vous avez choisi lors de l’installation).
  • Lancez l’invite de commande, puis se placer dans le répertoire C:/Program Files (x86)/Android/android-sdk/platform-tools (par défaut, ou celui que vous avez choisi lors de l’installation).
  • A l’invite de commande, tapez « fastboot flash recovery clockworkmodrecovery.6051.peregrine.img », puis « fastboot reboot-bootloader ». Le Moto G 4G devrait redémarrer en mode bootloader. Si ce n’est pas le cas, redémarrer en mode Recovery (« Volume Bas » puis Power), profitez-en pour faire un backup…
  • Une fois cette étape terminée, choisissez « Reboot now ». Si un message apparait indiquant « rom may flash stock recovery on boot. Fix? », sélectionnez « Yes ». Si un message apparait indiquant « root access possibly lost. Fix? », sélectionnez « Yes ». Le smartphone devrait ensuite redémarrer.

 

Etape 3 : Rooter le Motorola Moto G 4G

  • Si ce n’est pas déjà fait, connectez le Moto G 4G à l’ordinateur et activez le transfert de fichiers.
  • Copiez le fichier UPDATE-SuperSU-v2.46.zip sur la SD-Card.
  • Eteindre le Moto G 4G et redémarrer en mode Recovery (« Volume Bas » puis Power, puis sélectionnez « Recovery »).
  • Sélectionnez « Install .zip from SD card », puis choisir le fichier UPDATE-SuperSU-v2.46.zip.
  • Une fois l’installation terminée, redémarrez le Moto G 4G (option « Reboot now »).

 

Etape 4 : Installer la ROM de son choix

Quelle que soit la ROM custom choisie, la méthode est similaire. Dans cet exemple, nous avons choisi CyanogenMod-11 (basé sur Android 4.4.2 Kit Kat).

Avant toute chose, réalisez une sauvegarde de vos données (via Titanium Backup, SMS Backup & Restore ou Call Backup & Restore par exemple) puis un backup Nandroid (via le mode restore).

Installer la ROM CyanogenMod 11 et les Google Apps

  • Si ce n’est pas déjà fait, connectez le Moto G 4G à l’ordinateur et activez le transfert de fichiers.
  • Copiez le fichier cm-11-20150105-NIGHTLY-peregrine.zip sur la SD-Card et renommez-le en update.zip.
  • Copiez le fichier gapps-kk-20140606-signed.zip sur la SD-Card.
  • Eteindre le Moto G 4G et redémarrer mode Recovery (« Volume Bas » puis Power).
  • Sélectionnez l’option « Wipe data/factory reset ».
  • Sélectionnez l’option « Wipe cache partition ».
  • Sélectionnez « Install .zip from SD card », puis choisir le fichier update.zip.
  • Une fois l’installation de la ROM CyanogenMod terminée, sélectionnez « Install .zip from SD card », puis choisir le fichier gapps-kk-20140606-signed.zip.
  • Une fois l’installation terminée, redémarrez le Moto G 4G (option « Reboot now »). Le smartphone devrait démarrer sous la nouvelle ROM. Attention, le premier démarrage peut prendre un certain temps…

 

Sommaire :

  1. Introduction
  2. HBOOT, Recovery, Fastboot et compagnie
  3. Sauvegarder ses données et son système Android
  4. Google Nexus 5
  5. Google Nexus 5x
  6. Google Nexus 6
  7. Google Nexus 6P
  8. HTC One (M7)
  9. HTC One (M8)
  10. HTC One (M9)
  11. HTC One A9
  12. HTC One Mini 2
  13. Huawei Ascend P6
  14. LG G3 (D855)
  15. Motorola Moto G 4G
  16. OnePlus One
  17. Samsung Galaxy Note 4 (SM-N910F)
  18. Samsung Galaxy S4 LTE (GT-i9505)
  19. Samsung Galaxy S4 Mini LTE (GT-i9195)
  20. Samsung Galaxy S5 (SM-G900F)
  21. Samsung Galaxy S5 Mini (G800F)
  22. Samsung Galaxy S6 (SM-G920F)
  23. Samsung Galaxy S6 Edge (SM-G925F)
  24. Sony Xperia SP
  25. Wiko Darkmoon
  26. Wiko Rainbow
  27. Wiko Stairway
  28. Xiaomi Mi 4