Accueil » Actualité » RTX Super : des GPU NVIDIA Turing fabriqués en Corée sèment le trouble

RTX Super : des GPU NVIDIA Turing fabriqués en Corée sèment le trouble

NVIDIA éclaircit toute cette affaire.

Image 1 : RTX Super : des GPU NVIDIA Turing fabriqués en Corée sèment le trouble

Nos confrères de chez TechPowerUp ont fait une découverte surprenante lors du démontage de leur carte GeForce RTX 2060 Super. Ils ont constaté que le GPU TU106 en 12 nm portait la mention « Corée ». Or, TSMC ne possède pas d’usine de fabrication dans ce pays, où Samsung règne en maître. Cependant, le géant coréen n’a pas officiellement de processus FinFET en 12 nm. Son arsenal comprend du 14 nm ou du 11LPP (un nodelet 11 nm). Logiquement, les journalistes ont ainsi souhaité savoir si NVIDIA avait opté pour une autre finesse de gravure et ont contacté l’entreprise afin d’y voir plus clair. NVIDIA a rapidement clarifié la situation : la fabrication des puces est bien en 12 nm et exclusivement confiée à TSMC.

À lire aussi : Test : RTX Super 2070 et 2060, NVIDIA muscle son jeu pour tacler Navi

TSMC garde la main… pour le moment

Voici les explications de NVIDIA : « La réponse est très simple et ces marquages ne sont pas nouveaux. D’autres GPU Turing les ont déjà eus dans le passé. La puce est fabriquée chez TSMC, mais l’assemblage a lieu à différents endroits. Celui-ci a été fait en Corée, d’où la raison pour laquelle il est écrit « Corée ». Sur une note sans rapport : Nous faisions déjà appel à TSMC et Samsung, et qualifions chacun d’entre eux pour chaque étape du processus. Nous ne pouvons pas commenter plus en détail les plans futurs, mais les deux restent d’excellents partenaires ».

Voilà qui devrait rassurer tout le monde. Par contre, en ce qui concerne les « plans futurs », on a déjà quelques pistes. Début juin, on a appris que pour son GPU Ampère, NVIDIA délaissait TSMC au profit de Samsung.