Accueil » Actualité » Ryzen 1800X, 1700X et 1700 : nos nouveaux tests complets

Ryzen 1800X, 1700X et 1700 : nos nouveaux tests complets

1 : De meilleurs benchmarks pour Ryzen 2 : Performances dans 11 jeux vidéo 4 : Consommation et températures 5 : Conclusion : un bon plan se cache !

Performances en station de travail

Remarque préliminaire

Dans notre premier test des processeurs AMD Ryzen 7, nous avons expliqué en détail l’intérêt des différents benchmarks et pourquoi certains résultats étaient à prendre avec des pincettes. Dans ce second test, on a regroupé les nombreux benchmarks par catégories pour plus de lisibilité.

Nous avons laissé de côté certains benchmarks peu stables ou inadaptés et avons recommencé nos tests sur le Ryzen 7 1800X avec une version du BIOS actualisée, ce qui explique pourquoi certains résultats diffèrent de ceux du premier passage. Même chose pour les résultats obtenus en overclocking à 3,8 GHz.

Tests 2D : DirectX et GDI/GDI+

Nous avons regroupé dans une galerie les résultats obtenus sur AutoCAD 2D et sur notre benchmark maison qui évalue les capacités GDI/GDI+ du processeur. Les résultats sont en accord avec nos observations dans l’article de lancement :

Test 2D : Adobe Creative Cloud

Dans les programmes de cette suite, les deux nouveaux venus sont souvent à la traîne du Ryzen 7 1800X. C’est à cause uniquement de la fréquence inférieure. Cela dit, le Ryzen 7 1700 se défend plutôt bien puisque l’écart avec son grand frère est certes mesurable, mais à l’usage, à peine perceptible.

Benchmarks 3D : DirectX et OpenGL

Les programmes et suites logicielles suivants donnent une bonne impression des performances graphiques des processeurs. Par rapport à l’article de lancement, on constate que le Ryzen 7 1700 non-overclocké est un peu à la traîne dans les scénarios single-thread, car sa faible fréquence ne permet pas de compenser un IPC (instructions par cycle) modeste.

Performance station de travail

Dans le domaine de la productivité, il est important de comprendre qu’il n’y a pas que la performance 3D qui compte, beaucoup de choses sont calculées en parallèle par le CPU (simulation, calculs purs, calcul des aperçus). Pour se faire une impression globale, il faut donc garder à l’esprit ces deux aspects : performance 3D et polyvalence. Et là, on peut dire que les Ryzen 7 sont un compromis plutôt réussi.

Performance en rendu photo-réaliste

Dans le rendu final, il est moins question de polyvalence et plus de la capacité à effectuer des tâches répétitives de manière parallèle le plus efficacement possible. Nous séparons donc cet aspect pour mieux l’évaluer.

Benchmarks d’encodage et de compression / décompression

Les CPU Ryzen confirment leur force brute avec des résultats qui vont du respectable à l’impressionnant.

Benchmarks HPC (High Performance Computing)

Toutes les applications n’ont pas besoin d’une interface graphique et de nombreux programmes dans le domaine des sciences et des mathématiques ne sont accessibles qu’en ligne de commande. Nous avons donc regroupé ces programmes ci-dessous. Selon la qualité de la compilation et le niveau d’optimisation des programmes à la plate-forme Ryzen, les résultats sont très différents. On devine une tendance plutôt positive lorsque Ryzen peut exprimer son potentiel.

Observations générales

Les prévisions météorologiques pour le Ryzen 7 d’AMD sont plutôt bonnes dans cette catégorie avec un ciel allant du dégagé à l’ensoleillé. De courtes ondées peuvent parfois rafraîchir l’enthousiasme, mais c’est une bonne chose pour les esprits échauffés par ce lancement hyper attendu. Quand les développeurs auront compris comment adapter et optimiser leurs programmes aux spécificités de Ryzen, les précipitations résiduelles devraient complètement disparaître.

Sommaire :

  1. De meilleurs benchmarks pour Ryzen
  2. Performances dans 11 jeux vidéo
  3. Performances en station de travail
  4. Consommation et températures
  5. Conclusion : un bon plan se cache !