Accueil » Test » Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d’AMD » Page 12

Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d’AMD

1 : Intro : Ryzen débarque en force 2 : Technos : AMD SenseMI et XFR 3 : Compatibilité RAM et chipset AM4 4 : Nos configurations de test 5 : Le dilemme du cache 6 : Tests en jeu : Ashes of the Singularity & Battlefield 4 7 : Tests en jeu : Hitman, Project CARS & Metro: Last Light 8 : Performances : applis de bureau 9 : Performances : station de travail 10 : Performances : calcul scientifique et HPC 11 : Overclocking, conso, températures

Conclusion

Oui, Ryzen est clairement une révolution par rapport aux précédents processeurs d’AMD. Le gain de performances est indéniable, et le prix est certainement le plus bel argument du processeur. Le Ryzen 7 1800X affiche donc des performances énormes pour son prix… mais pas dans toutes les applications…

Image 2 : Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d'AMD

Ryzen 7 1800X

560€ > Amazon
On aime
  • Prix
  • Faible TDP
  • Performances pour les stations de travail
On n’aime pas
  • Performances décevantes en jeu
  • Environnement logiciel encore mal optimisé
Verdict :

Nous recommandons pour l’instant le Ryzen 1800X pour les applications de travail intensif, sur station de travail, et moins pour les jeux vidéo. Toutefois, nous restons optimistes quant à l’amélioration progressive des performances de ce type de processeurs au fil des mois, qui dépendra de la réactivité de la communauté des développeurs de logiciels !

En attente d’optimisations

Malheureusement, nous n’avons eu que très peu de temps pour tester ce processeur. Comme pour toute nouvelle architecture, il reste plusieurs points à clarifier, ce qui demande plus de tests, et donc plus de temps. Il faudra aussi attendre les optimisations des éditeurs de logiciels. Point principal à creuser : la techno SMT du processeur semble pour l’instant peu efficace, notamment dans les jeux.

AMD nous a expliqué que l’implémentation du SMT est unique en son genre, et que les moteurs des jeux ne l’exploitent pas encore correctement. Selon AMD, les performances erratiques du SMT pourraient aussi venir de Windows, et un patch de Microsoft pourrait largement améliorer les performances du processeur dans de nombreux jeux. Le problème, c’est que les développeurs logiciels sont assez lents à s’adapter à ce type de nouvelles technologies…

AMD affirme que des jeux sont déjà optimisés pour Ryzen, comme Sniper Elite 4, Battlefield 1, Star Wars: Battlefront, et Overwatch. La firme explique aussi que la désactivation du HPET (High Precision Event Timer) dans le BIOS ou dans l’OS, permet de gagner 5 à 8 % de performances en plus.

Ryzen recommandé ou pas ?

Image 3 : Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d'AMD

Dans les conditions actuelles, il est difficile de recommander Ryzen pour les jeux vidéo, surtout face aux performances impressionnantes du 7700K dans le secteur, même à fréquence égale. Pour les jeux, le Ryzen 7 1700X, moins cher, fera logiquement moins bien avec ses fréquences inférieures.

En revanche, pour les applications de travail fortement parallélisées, Ryzen affiche globalement des performances excellentes. C’est plutôt dans ce domaine que nous recommandons aux gens d’économiser beaucoup d’argent pour obtenir des performances très concurrentielles face à Intel dans leur station de travail.

Côté overclocking, le processeur 1800X semble déjà au maximum de ses fréquences. AMD parle d’overclocking à 4,1 GHz sur tous les coeurs, ce qui n’est pas extraordinaire, sachant que le 7700K peut monter facilement à 4,9 GHz. Côté mémoire, le 6900K d’Intel tient encore son avantage grâce à sa gestion de quatre canaux.

Selon nous, la concurrence sera surtout féroce en milieu et en entrée de gamme, avec les Ryzen 5 et Ryzen 3. Il faudra attendre pour en avoir le coeur net, sachant qu’Intel risque de baisser ses tarifs entre-temps.

Sommaire :

  1. Intro : Ryzen débarque en force
  2. Technos : AMD SenseMI et XFR
  3. Compatibilité RAM et chipset AM4
  4. Nos configurations de test
  5. Le dilemme du cache
  6. Tests en jeu : Ashes of the Singularity & Battlefield 4
  7. Tests en jeu : Hitman, Project CARS & Metro: Last Light
  8. Performances : applis de bureau
  9. Performances : station de travail
  10. Performances : calcul scientifique et HPC
  11. Overclocking, conso, températures
  12. Conclusion