Accueil » Test » Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d’AMD » Page 3

Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d’AMD

1 : Intro : Ryzen débarque en force 2 : Technos : AMD SenseMI et XFR 4 : Nos configurations de test 5 : Le dilemme du cache 6 : Tests en jeu : Ashes of the Singularity & Battlefield 4 7 : Tests en jeu : Hitman, Project CARS & Metro: Last Light 8 : Performances : applis de bureau 9 : Performances : station de travail 10 : Performances : calcul scientifique et HPC 11 : Overclocking, conso, températures 12 : Conclusion

Compatibilité RAM et chipset AM4

Compatibilité mémoire

Le CPU Ryzen ne peut gérer en parallèle que deux canaux de mémoire vive, contre quatre pour les processeurs Intel très haut de gamme. La question de la compatibilité de la RAM DDR4 avec les processeurs Ryzen est posée depuis quelques jours, avec des informations contradictoires. On a d’abord cru a une limitation de la vitesse de la RAM, puis les dernières informations étaient plutôt rassurantes, évoquant la gestion possible (mais non officielle) de mémoire vive jusqu’à 3600 MHz. Pour ce qui est de la gestion mémoire garantie officiellement par AMD, ce petit tableau fixe aujourd’hui les doutes :

Configuration
Support officiel de RAM
Double canal / 1 rang / 2 barrettes DIMM
DDR4 2667
Double canal / 2 rangs / 2 barrettes DIMM
DDR4 2400
Double canal / 1 rang / 4 barrettes DIMM
DDR4 2133
Double canal / 2 rangs / 4 barrettes DIMMDDR4 1866

Asus a fait la démonstration de la carte mère Crosshair VI Hero pendant la conférence d’AMD, avec de la mémoire DDR4-3600 sur des puces de RAM Samsung haut de gamme. AMD n’a pas ouvert tous les timings dans les réglages. Actuellement, Asus teste des puces de RAM Hynix premier choix jusqu’à 3000 MHz, et ces fréquences pourraient s’améliorer avec les mises à jour du microcode d’AMD.

Les chipsets du socket AM4

AMD a annoncé son socket AM4 et les chipsets qui vont avec lors du lancement des APU Bristol Ridge, l’an passé. Ils constituent une grosse mise à jour puisque les derniers chipsets d’AMD, la série 9, dataient de 2011, époque reculée où l’USB 3.0 et les SSD SATA 6 Gbit/s commençaient juste à apparaître.

Tous les CPU Ryzen partagent le même socket AM4, ce qui forme un véritable atout pour les constructeurs de cartes mères et les clients finals qui ne sont pas perdus dans une gamme inextricable. 

Image 1 : Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d'AMD

AMD a transformé ses CPU en véritables SoC qui se connectent directement aux périphériques sans nécessiter de northbridge ou de southbridge. Chez Intel, le 6900K ne gère pas directement l’USB ; il s’appuie sur son chipset X99 pour compléter sa connectivité. Le Ryzen 7 1800X propose, lui, directement quatre ports USB 3.1 Gen 1. Ceci dit, le 6900K possède 40 lignes PCIe, quand le 1800X n’en a que 16. Le Ryzen compense ce manque relatif en offrant nativement des ports SATA et NVMe. Au final, les chipsets des deux CPU assurent une prestation similaire en termes de connectivité et d’options d’interfaces.

AMD a prévu cinq chipsets pour le socket AM4. Les plus exigeants se tourneront naturellement vers le X370. Le B350 s’adresse au grand public et l’A320 satisfera les besoins des configurations les plus basiques. Pour ceux qui ont apprécié bâtir des HTPC avec les APU AMD, des chipsets X300 et A/B300 seront mis sur le marché, mais leurs détails sont encore à confirmer.

Image 2 : Ryzen 7 1800X : test complet de la révolution d'AMD

Pour nos besoins, nous nous concentrerons sur les chipsets X370 et B350. Ils sont conçus d’une façon similaire à leurs prédécesseurs le 990FX et le 970 : le plus haut de gamme se distingue par un plus grand nombre de ports et par quelques fonctionnalités. Le X370 offre 4 ports USB 3.1 supplémentaires, 2 ports SATA 6 Gbit/s et  2 lignes PCIe Gen 2.

Le X370 gère le multi-GPU CrossFire et SLI. Le B350 ne supporte pas officiellement des ports PCIe 16x additionnels.

Tous les deux gèrent l’overclocking, le RAID 0/1/10 et le SATA Express. La documentation d’AMD précise que les ports SATA Express peuvent être réaffectés pour ajouter des ports SATA ou des lignes PCIe Gen2 (pour un port M.2 supplémentaire par exemple).

Sommaire :

  1. Intro : Ryzen débarque en force
  2. Technos : AMD SenseMI et XFR
  3. Compatibilité RAM et chipset AM4
  4. Nos configurations de test
  5. Le dilemme du cache
  6. Tests en jeu : Ashes of the Singularity & Battlefield 4
  7. Tests en jeu : Hitman, Project CARS & Metro: Last Light
  8. Performances : applis de bureau
  9. Performances : station de travail
  10. Performances : calcul scientifique et HPC
  11. Overclocking, conso, températures
  12. Conclusion