Accueil » Actualité » Ryzen sur Linux : le SMT demande d’utiliser le noyau 4.10

Ryzen sur Linux : le SMT demande d’utiliser le noyau 4.10

Les débuts de Ryzen sur Linux

Image 1 : Ryzen sur Linux : le SMT demande d'utiliser le noyau 4.10Ryzen arrive aussi sur Linux

Ubuntu 16.04.2 et Ubuntu 16.10 devraient tourner correctement sur les processeurs Ryzen d’AMD, mais selon Phronix, il sera préférable d’utiliser un noyau Linux 4.10. AMD y a intégré tous les codes optimisant le système d’exploitation pour sa nouvelle architecture. Si certains utilisateurs sont dans l’incapacité d’installer le noyau, il est possible de profiter de certaines optimisations en passant par Linux 4.9.10.

À lire aussi :
Notre comparatif de processeurs

Problème du SMT

Parmi les plus grandes contributions d’AMD, le nouveau noyau intègre la gestion du Simultaneous Multi-Threading (SMT), l’équivalent de l’HyperThreading. La technologie utilisant un nouveau type d’ordonnanceur, il est impératif d’utiliser 4.9.10 ou 4.10 pour en profiter correctement. Linux devrait pouvoir tourner sans SMT, mais les performances seraient nettement inférieures. Un autre problème pourrait venir de nombreuses cartes mères AM4 utilisant une puce audio ALC1120 qui ne sera prise en charge que par Linux 4.11.