Salon SuperComputing 2018 : les machines les plus folles !

Pourquoi ne pas immerger son PC ?

3M est notamment connu pour son liquide Fluorinert, lequel est utilisé pour l’immersion afin de refroidir les centres de données, comme les configurations de calcul intensif, par changement de phase. Cette fois, la marque américaine a mis en avant un prototype contenant un Core i7-7700K overclocké à 4,5 GHz sur l’ensemble de ses cores ainsi qu’une NVIDIA GTX 1080, reliée par deux tuyaux à un boitier étonnamment compact. La configuration consommait environ 250 Watts durant la démonstration et pourtant, les composants fonctionnaient dans une plage de températures très raisonnable. Ce boitier immergé ferait de l’effet sur un bureau sans pour autant être encombrant mais malheureusement, 3M n’a pas prévu de le commercialiser. Quid du bruit des bulles ?