Accueil » Actualité » Samsung : 845DC Pro et EVO pour les professionnels

Samsung : 845DC Pro et EVO pour les professionnels

En plus du 850 Pro, Samsung a aussi montré deux nouveaux SSD destinés au monde professionnel, les 845DC Pro et EVO. Le second a d’ailleurs été testé récemment par nos collègues américains.

845DC EVO : pas de TurboWrite et moins de capacité

Le 845DC EVO utilise de la mémoire TLC, intègre des condensateurs pour permettre au contrôleur de mieux gérer les coupures de courant et — point étonnant — n’intègre pas la technologie TurboWrite présente dans les 840 EVO. Cette technologie permet d’utiliser une partie de la mémoire TLC comme s’il s’agissait de mémoire SLC, pour améliorer les performances, mais son impact sur l’endurance a du pousser Samsung à la désactiver.

Les 845DC EVO est annoncé à 410 Mo/s en écriture, sauf sur le modèle de 240 Go, qui atteint « seulement » 270 Mo/s. Samsung indique que les SSD peuvent recevoir 150 To de données au total (ce qui assez élevé) sur le modèle de 240 Go et jusqu’à 600 To sur le modèle de 960 Go. A noter que la capacité est plus faible que sur les EVO classiques : avec 256 Gio de mémoire, on a 240 Go de mémoire disponible, contre 250 Go sur le modèle grand public. Le rapport est le même sur les autres capacités : 480 Go pour 512 Gio et 500 Go et 960 Go pour 1 024 Gio et 1 000 Go.

845DC Pro : NAND 3D et réservation

Image 1 : Samsung : 845DC Pro et EVO pour les professionnelsLe 850 ProLe 845DC Pro reprend la base du 850 Pro (contrôleur MEX, mémoire en « 3D »), mais avec une partie de la mémoire réservée. On a donc un SSD de 400 Go pour 512 Gio de mémoire physique et un SSD de 800 Go pour 1 024 Gio de mémoire physique, contre 512 Go et 1 000 Go dans la gamme grand public. Les débits annoncés sont de 530 Mo/s en lecture et 460 Mo/s en écriture et Samsung indique surtout une endurance plus élevée. Alors que tous les 850 Pro sont vendus comme pouvant recevoir 150 To de données au total, les 845DC Pro sont annoncés à 7 300 To et 14 600 To.

Dans les deux cas, l’endurance se fait donc au détriment de la capacité et en partie des performances, mais aussi, évidemment, du prix. Ces derniers ne sont pas encore disponibles, mais ils seront bien évidemment supérieurs à ceux des versions grand public, alors même que les 840 EVO et (surtout) les 850 Pro sont onéreux au départ.

Rappelons que nous avons testé récemment le nouveau fer de lance de la gamme de Samsung, le 850 Pro.