Accueil » Actualité » Samsung aurait tenté de racheter AMD

Samsung aurait tenté de racheter AMD

Image 1 : Samsung aurait tenté de racheter AMDUn stand Samsung

Selon le site eTeknix reprenant les informations en coréen de Hankooki, Samsung aurait tenté de racheter AMD. Il chercherait à intégrer la firme américaine au sein de l’une de ses filiales dédiées aux semiconducteurs afin de profiter de ses technologies sur le marché des CPU et GPU. Il convient de prendre ces informations avec beaucoup de recul et sang froid. Aucune des parties concernées n’a confirmé l’information et ce n’est pas la première fois que l’on entend ce genre de rumeur. IBM était supposé racheter AMD en 2008 (cf. « IBM achèterait AMD : la résurrection des rumeurs ») et même Apple a fait rêver (cf. « La rumeur du moment : Apple pourrait racheter AMD »). Ce n’est pas non plus la première fois que l’on entend dire que Samsung est intéressé par AMD.

Possible, mais peu probable

Néanmoins, le paysage a beaucoup changé depuis la fin des années 2000, date de ces anciennes rumeurs. Malgré le rachat des usines d’AMD par ATIC, l’Américain connaît toujours une situation financière difficile, presque 10 ans après l’opération (cf. « GlobalFoundries : comment en est-on arrivé là ? »). IBM a vendu sa division semiconducteur à GlobalFoundries, Apple a passé un accord avec Intel pour se fournir en puces x86 et il a racheté P.A Semi pour devenir un fabricant de SoC ARM rivalisant avec les plus grands. Bref, à part Qualcomm, qui n’a pas grand-chose à faire sur le marché des PC, il ne reste plus que Samsung comme acheteur viable. De plus, AMD vient tout juste de changer de leadership (cf. « Dre Lisa Su, le nouveau P.D.G d’AMD »), ce qui indiquerait une volonté de faire les choses différemment et les dépenses en recherche et développement de la société ont beaucoup baissé pour atteindre les niveaux de septembre 2004. À 238 millions de dollars durant le dernier trimestre 2014, cela fait 11 ans qu’AMD n’avait pas investi aussi peu d’argent dans son avenir. Comparativement, à 2,99 milliards de dollars et 350 millions de dollars respectivement durant la même période, Intel et NVIDIA n’ont jamais autant dépensé d’argent en recherche et développement depuis leur création. Il est donc possible de percevoir tout cela comme des signes pointant vers un rachat par Samsung.

Il y a tout de même de nombreux indices qui laissent aussi penser le contraire. Il n’est pas certain que les autorités américaines de régulation des marchés aient envie de donner les brevets d’AMD à une entreprise coréenne et les résultats financiers en baisse de Samsung pourraient le dissuader de procéder une acquisition de cette taille. La capitalisation boursière d’AMD tourne autour de 2 milliards de dollars et la firme comprend 10 000 employés. Enfin, Dr. Su, le nouveau P.D.G d’AMD, vient du monde de l’ingénierie et il serait donc étonnant qu’elle ait été mise à la tête de la société pour superviser son rachat. Bref, si cette rumeur est loin d’être impossible, sa véracité serait tout de même une surprise monumentale.