Accueil » Actualité » Samsung commence la production de masse de puces mémoire LPDDR5 de 16 Go

Samsung commence la production de masse de puces mémoire LPDDR5 de 16 Go

30 % plus rapides que les puces LPDDR4X et beaucoup moins énergivores.

Samsung annonce le début de la production de masse mémoire LPDDR5 en puces de 16 Go. La société avait atteint ce stade pour des capacités de 12 Go en juillet 2019. Cette mémoire LPDDR5 à faible consommation se destine au marché des appareils mobiles, notamment des smartphones et des ordinateurs portables.

Image 1 : Samsung commence la production de masse de puces mémoire LPDDR5 de 16 Go

Les processeurs Tiger Lake-U d’Intel pourraient d’ailleurs opter pour de la mémoire LPDDR5. Chez Samsung, l’Exynos 990 signe aussi le passage à de la mémoire LPDDR5 en remplacement de la mémoire LPDDR4X.

Samsung lance la production de masse sur sa première ligne 7 nm EUV

Une vitesse de 5500 Mb/s

Ces puces de 16 Go de LPDDR5 se composent de huit puces de 12 Gb et de quatre puces de 8 Gb. Le taux de transfert de données est de 5500 Mb/s. Une valeur environ 1,3 fois supérieure à celle obtenue par la LPDDR4X qui plafonne à 4266 Mb/s. De plus, l’économie d’énergie par rapport à une puce de 8 Go en LPDDR4X est de 20 % malgré une capacité doublée ! Enfin, pour en revenir aux vitesses, Samsung envisage d’atteindre du 6400 Mb/s avec une troisième génération gravée en 10 nm (1z). Celle-ci est prévue pour le second semestre 2020.