Accueil » Actualité » Samsung : plus de détails sur les fréquences GPU et les tests

Samsung : plus de détails sur les fréquences GPU et les tests

La saga continue : selon nos confrères, Samsung triche dans les tests avec le Galaxy S 4. Bien évidemment, Samsung a démenti. Mais Anandtech persiste et signe : les benchmarks sont bien mis en avant sur le Galaxy S 4.

Samsung explique que les benchmarks ne sont pas les seules applications à atteindre la fréquence maximale du GPU (533 MHz) et que d’autres applications Samsung sont détectées et « mises en avant ». Anandtech, qui a testé, indique que la majorité des applications Samsung bloquent en fait le GPU à 266 MHz — elles ne sont pas gourmandes au niveau graphique — alors que les jeux atteignent 480 MHz et les benchmarks 533 MHz. Seule exception : l’application Photo du Galaxy S 4, quand on utilise des filtres sur l’image. De plus, la fréquence n’est obtenue que pendant de cours moments, alors que les benchmarks sont en permanence à la fréquence maximale.

Image 1 : Samsung : plus de détails sur les fréquences GPU et les testsVariation des fréquences

Globalement, Samsung effectue la gestion de la fréquence en partie au niveau logiciel, en détectant les applications qui auront besoin de puissance pendant peu de temps (typiquement les benchmarks) et en leur permettant d’atteindre des fréquences auxquels les autres applications n’ont pas accès. Un jeu, par exemple, a besoin de puissance pendant plus longtemps qu’un test de performance, et sa fréquence est donc limitée, pou éviter que le smartphone chauffe et que l’autonomie fonde comme neige au soleil.

Si l’intention est louable de la part de Samsung, le problème reste le même : les comparaisons sont faussées…