Accueil » Actualité » Samsung veut graver des puces ARM en 20 nm

Samsung veut graver des puces ARM en 20 nm

Image 1 : Samsung veut graver des puces ARM en 20 nm

Samsung, en partenariat avec ARM, vient d’annoncer avoir réussi à graver un SoC (puce tout-en-un) en 20 nm, une première. C’est un Cortex M0, une puce d’entrée de gamme, qui a été gravée, et Samsung explique que le passage en 20 nm implique de nouvelles approches, mais cette technologie inédite est intéressante pour le futur, surtout dans le cas de puces destinées à consommer très peu comme les SoC ARM.

Actuellement, la majorité des SoC ARM travaillent en 65 nm ou en 4x nm (40 ou 45 nm selon le fondeur) et les puces en 32 nm et 28 nm sont attendues en fin d’années, avec une disponibilité en masse durant l’année 2012. Dans tous les cas (32, 28 et 20 nm), ce sont des transistors en technologie high-K metal-gate qui sont utilisés, le 22 nm « 3D » d’Intel étant réservé aux puces x86 de la société, Intel proposant rarement à d’autres constructeurs d’utiliser ses usines.

Pour se donner une idée, les technologies en 4x nm permettent d’atteindre environ 1,5 GHz sur les puces ARM (en fonction du design et du core) alors que le 28 nm devrait permettre d’atteindre 2,5 GHz. On peut donc espérer dépasser les 3 GHz assez facilement une fois que le 20 nm sera utilisable dans la pratique.