Accueil » Actualité » Sandisk attaque vingt-cinq fabricants pour usage abusif de brevets

Sandisk attaque vingt-cinq fabricants pour usage abusif de brevets


Sandisk, inventeur de la norme Compact Flash et de la norme Memory Stick Pro (avec Sony) vient d’attaquer plusieurs constructeurs en justice pour violation de brevets.

La société attaque sur trois fronts

Sandisk attaque sur trois fronts. La première plainte est déposée à l’ITC (United States International Trade Commission) et concerne cinq brevets et vingt-cinq sociétés, dont A-DATA, Corsair, Kingston, et bien d’autres. Sandisk veut interdire à ces sociétés de vendre leurs produits aux États-Unis. Sandisk attaque en plus une partie de ses sociétés pour l’usage abusif de deux autres brevets dans l’état du Wisconsin dans deux autres procès.

La société semble vouloir protéger ses brevets, mais surtout se faire de l’argent (logique). Par contre, c’est le consommateur qui risque d’en souffrir : les produits Sandisk, même s’ils sont de qualités, sont généralement onéreux. Notons que la société ne semble pas contre un règlement à l’amiable, en échange de quelques milliers de papiers verts.