Accueil » Actualité » SanDisk cherche à se vendre, Western Digital et Micron intéressés

SanDisk cherche à se vendre, Western Digital et Micron intéressés

Image 1 : SanDisk cherche à se vendre, Western Digital et Micron intéressés

L’inventeur du concept de SSD, SanDisk, chercherait un repreneur. L’information nous vient de Bloomberg et n’a pas été confirmée par le principal intéressé. Cependant, SanDisk a vu sa valeur boursière fondre de 37 % cette année à cause d’une situation de surproduction sur le marché de la mémoire Flash qui a fait chuté les prix.

« LA » question est donc plus de savoir qui pourrait racheter SanDisk. Les noms de Micron et Western Digital ont été évoqués. Pour Micron, l’opération pourrait être très bénéfique. Actuel troisième sur le marché de la Flash, l’américain pourrait facilement devenir numéro deux. SanDisk produit en effet aujourd’hui avec Toshiba au travers d’une coentreprise. Cette dernière ne survivrait sûrement pas au rachat de SanDisk, ce qui amputerait Toshiba d’une grosse partie de ses moyens. Micron éliminerait ainsi deux concurrents d’un coup.

Toshiba aurait plus intérêt à ce que son partenaire passe sous le contrôle de Western Digital. Le spécialiste des disques durs ne pèse pas lourd sur le marché de la mémoire Flash et serait donc moins menaçant. Western Digital serait par ailleurs plus solide financièrement.

Ironiquement, cet été, Micron lui-même avait fait l’objet de rumeurs de rachat : le Wall Street Journal croyait savoir que le groupe national chinois Tsinghua Unigroup était intéressé. Selon Bloomberg, ce même groupe serait également sur les rangs pour SanDisk et aurait par ailleurs prévu d’investir près de 4 milliards de dollars dans Western Digital.