Accueil » Actualité » Sandisk Ultra II : un SSD à base de mémoire TLC

Sandisk Ultra II : un SSD à base de mémoire TLC

Sandisk vient d’annoncer un successeur a un de ses SSD d’entrée de gamme, l’Ultra. Cet Ultra II a une particularité : il utilise de la mémoire TLC (3 bits par cellule) qui provient de chez Toshiba, une société qui a une coentreprise avec Sandisk pour la mémoire. C’est un des rares SSD équipé de mémoire TLC sur le marché, et il rejoint les Samsung 840 et 840 EVO dans ce créneau.

Un mode SLC

Image 1 : Sandisk Ultra II : un SSD à base de mémoire TLCSandiskSandisk utilise un contrôleur Marvell 88SS9187 avec un firmware maison, qui intègre une technique à la mode : une partie de la mémoire est utilisée comme de la mémoire SLC. Sandisk n’indique pas exactement le fonctionnement ni la quantité de mémoire utilisée, mais rappelons que les SSD à base de Barefoot utilisent la moitié de la mémoire MLC en mode SLC avant de revenir sur chaque cellule et que le Samsung 840 EVO réserve une partie de la mémoire (de 3 à 12 Go) en mode SLC.

Les débits annoncés sont de 550 Mo/s en lecture et 500 Mo/s en écriture, quel que soit le modèle. Bien évidemment, il s’agit des performances sur la mémoire cache, dont la taille n’est pas connue. Sur les modèles de petite capacité, les débits réels, une fois le cache vidé, devraient être bien plus faibles.

Les prix sont corrects, sans plus : 80 $ pour 120 Go, 115 $ pour 240 Go, 220 $ pour 480 Go et 430 $ pour 960 Go. Comme Samsung, Sandisk ne casse donc pas les prix avec la mémoire TLC. Rappelons que les constructeurs, en passant à la TLC, n’ont pas décidé de proposer des puces de la même taille physique avec une capacité plus élevée (par exemple 48 gigabits au lieu de 32 gigabits) mais bien de produire des puces de même capacité (32 gigabits) mais plus petites.