Accueil » Actualité » SCO, toujours plus loin dans l’absurde

SCO, toujours plus loin dans l’absurde

Yahoo nous apprend que SCO continu dans son optique de procès contre Linux en général et contre IBM en particulier.

Jamais à court d'idée, cette société vient d'avancer que la license GPL (General Public License) allait à l'encontre de la constitution américaine en ne respectant pas le droit d'auteur. Il s'en prend également et toujours à IBM en lui reprochant d'avoir déposé des brevets sur certains logiciels qu'il a placé sous cette license au titre de sa participation à Linux alors que seule la FSF (Free Software Foundation) en tant qu'auteur et propriétaire de la license GPL devrait y être autorisée.

Rappelons que la license GPL garantie la gratuité des logiciels qui y souscrivent ainsi que l'accès à leur code source. Pour citer quelques exemples populaires, XFree86 le noyau, KDE (en partie) et Gnome les principales interfaces graphiques, GIMP l'equivalent libre de Photoshop et Blender sont tous sous license GPL. Selon cette license n'importe qui peut apporter une modification aux programmes qui y sont liés à condition d'en faire profiter la communauté.

Quant à SCO il faut savoir que Samba leur appartient et fait même l'objet de brevets. Ce programme qui permet de faire la passerelle entre Linux et NT (protocole SMB) est distribué sous license GPL et fournit dans la majorité des distributions Linux. Qui a dit que c'était en contraction avec leurs accusations. Ceux qui s'intéressent à Linux depuis quelques années se rappelleront aussi de Caldera qui était la distribution Linux de SCO.