Accueil » Actualité » Seagate et Samsung font alliance sur les disques durs et les SSD

Seagate et Samsung font alliance sur les disques durs et les SSD

Image 1 : Seagate et Samsung font alliance sur les disques durs et les SSD

Seagate et Samsung ont annoncé ce matin une alliance qui va bouleverser le marché du stockage. Seagate en est le grand gagnant : absorbe l’activité de production de disques durs de Samsung et gagne en échange un accès privilégié à la mémoire Flash du Coréen et à ses technologies relatives aux SSD.

Seagate a raté le virage technologique des SSD. Pour des raisons que nous ignorons le leader des disques durs n’a pas su développer une gamme de produits suffisamment attirante. Résultat, il est totalement absent du marché des SSD « grand public » et est arrivé très tard sur le marché des SSD « pro » avec ses Pulsar, qui sont basés sur un classique contrôleur SandForce. L’alliance avec Samsung ressemble donc à une planche de salut pour Seagate.

Aux termes de l’accord :

  • Samsung combine son activité disques durs avec celle de Seagate
  • les deux sociétés étendent leurs accords mutuels de licences sur leurs brevets
  • Samsung fournira à Seagate la mémoire Flash nécessaire à la fabrication de ses SSD et autres produits (tels les disques durs hybrides Momentus XT)
  • Seagate fournira les disques durs intégrés dans les PC, PC portables et autres produits Samsung
  • Samsung et Seagate développeront conjointement des produits pour le stockage d’entreprise
  • Seagate paie à Samsung 1,375 milliard de dollars (964,5 millions d’euros), pour moitié sous forme d’actions Seagate, pour moitié en cash
  • Samsung gagne un siège au comité de direction de Seagate.

Nous ne savons pas encore si la marque Samsung disparaîtra du marché des disques durs ou si Seagate la conservera. La première hypothèse nous semble plus cohérente. Après le rachat d’Hitachi GST par Western Digital, le choix en matière de disques durs devient de plus en plus simple…