Accueil » Actualité » Seagate : mais pourquoi ça plante ?

Seagate : mais pourquoi ça plante ?

Image 1 : Seagate : mais pourquoi ça plante ?On a beaucoup parlé du problème des disques durs Seagate ces derniers temps, mais une question peut se poser : d’où vient le problème ? Un ingénieur de Seagate vient de l’expliquer : le disque se met en mode protection dans un cas précis, qui est a priori assez rare.

Après 320 actions

Le firmware des disques durs contient une zone de données où est stocké le journal des opérations du disque dur. Quand on écrit la 320e entrée et que le disque dur est éteint ou mis en veille après cette entrée, le disque dur passe en mode protection et l’accès aux données (et au disque dur en lui-même) est bloqué. On peut se dire que le problème arrive rarement, mais il faut prendre en compte un point : les systèmes d’exploitation actuels mettent très souvent le disque dur en veille, ce qui augmente les risques de bloquer le disque. En attendant que le firmware soit proposé pour toutes les versions des disques touchés, il existe donc un moyen relativement simple de prévenir le problème : ne pas éteindre l’ordinateur et empêcher le disque dur de se mettre en veille en modifiant les paramètres d’alimentation. Notons que le problème semble exister depuis un certain temps mais seules les disques durs 1,5 To disposaient d’un firmware problématique au départ et le problème était donc très rare. C’est l’arrivée massive des firmwares incriminés dans les autres capacités qui a révélé l’ampleur des dégâts.

Espérons simplement que Seagate testera plus en profondeur les firmwares de ses prochains modèles.