Accueil » Dossier » Sécuriser son serveur : les gestes qui sauvent

Sécuriser son serveur : les gestes qui sauvent

1 : La sécurité des serveurs et des sites Internet 2 : Garder son système et ses applications à jour 3 : N'utiliser que les services et plugins indispensables 4 : Mettre en place et configurer un pare-feu 5 : Renforcer la sécurité logicielle du serveur 6 : Inspecter les logs, réaliser un audit

Ne pas oublier la veille informationnelle

Dernier point en matière de sécurité, et non des moindres : la veille informationnelle. Il est particulièrement important de se tenir au courant régulièrement via des sites spécialisés, tels que les excellents Zataz ou Data Security Breach, sur les attaques en cours, failles et autres vulnérabilités découvertes ainsi que sur les sites Internet et serveurs récemment piratés.

Le Centre gouvernemental de veille, d’alerte et de réponse aux attaques informatiques (CERT-FR) est également une bonne source d’informations, avec une liste d’alertes en cours, des avis de vulnérabilités et des bulletins d’actualité. La base de données CVE (Common Vulnerabilities and Exposures) maintenue par l’organisme américain MITRE regroupe enfin la liste de toutes les vulnérabilités de sécurité connues (et le cas échéant corrigées) à ce jour.

Comme d’habitude, n’hésitez pas à nous proposer vos conseils dans les commentaires !

Sommaire :

  1. La sécurité des serveurs et des sites Internet
  2. Garder son système et ses applications à jour
  3. N'utiliser que les services et plugins indispensables
  4. Mettre en place et configurer un pare-feu
  5. Renforcer la sécurité logicielle du serveur
  6. Inspecter les logs, réaliser un audit
  7. Ne pas oublier la veille informationnelle