Accueil » Actualité » Sega restructure : 300 emplois sur la sellette

Sega restructure : 300 emplois sur la sellette

L’heure n’est pas à la fête pour la célèbre société au hérisson bleu. Sega s’apprête en effet à supprimer 300 emplois. La société nippone explique cette décision par la prévision d’une restructuration, nécessitant le départ volontaire de centaines d’employés. Après avoir abandonné le marché des consoles de jeux au début des années 2000, la société s’est vu racheté en 2004 par Sammy. Spécialisé dans la vente des Pachinko, des machines à sous très populaires au Japon, ainsi que dans la distribution des bornes d’arcade et dans la gestion de salles d’arcade, ce dernier s’est donc lancé dans le domaine de l’édition vidéo-ludique en rachetant la firme tokyoïte.

Image 1 : Sega restructure : 300 emplois sur la sellette

Si les activités du désormais Sega-Sammy sont florissantes dans le secteur des machines à sous, il n’est est manifestement pas de même concernant l’édition de jeux sur consoles et PC. Comme l’explique nos confrères de Next INpact, le groupe a enregistré en mai dernier, un maigre bénéfice de 14,2 millions euros pour sa branche Digital Entertainment.

Une marge estimée insuffisante vu les pertes de 5,3 millions d’euros enregistrés pour l’année 2013. Face à la situation, le groupe a donc décidé, au cours d’une réunion s’étant tenue le 30 janvier dernier, qu’une restructuration s’imposait. Ces départs volontaires devraient également toucher un « nombre limité » d’employés européens, mais aussi américains. En effet, selon Eurogamer, le déménagement des locaux nord-américains de Sega impliquerait également la suppression de 120 postes à partir du 9 février prochain.