Accueil » Actualité » Sega : une année difficile

Sega : une année difficile

Image 1 : Sega : une année difficile

Comme à l’accoutumée à cette période, les publications des résultats financiers des éditeurs vidéoludiques s’enchainent. C’est aujourd’hui au tour de Sega de présenter son bilan pour l’année budgétaire 2015. Empêtré dans une lourde restructuration depuis le début de l’année, le bilan est difficile pour la célèbre firme au hérisson bleu.

Rappelons qu’en 2004 Sammy, une société spécialisée dans les machines à sous, a racheté l’éditeur. C’est un secteur extrêmement porteur qui assure au désormais Sega-Sammy des revenues confortables et surtout plus importants que ceux générés par la branche éditrice vidéoludique historique de Sega. Toutefois, 2015 ne fut pas une bonne année pour ce secteur d’activité qui a connu un ralentissement de son activité.

Premières pertes affichées depuis 2009

La société affiche un chiffre d’affaires de 2,63 milliards d’euros, soit une baisse de 6% par rapport à l’année précédente. Les pertes nettes sont-elles évaluées à 83,3 millions d’euros contre un bénéfice de 228 millions d’euros effectué sur l’année 2014. Comme le soulignent nos confrères de Next INpact, c’est la première fois depuis 2009 que l’éditeur enregistre des pertes.

La branche édition du groupe à elle fait progresser ses ventes de 11% pour un total de 825 millions d’euros. Un chiffre en partie obtenu par la vente de 12.3 millions de jeux en version physique, représentant une hausse de 40.9%. Sur le podium des productions vidéoludiques les plus vendues on trouve : Alien Isolation avec (2.11 millions de copies), Football Manager 2015 (810 000 copies) et Sonic Boom (620 000 copies).