Accueil » Dossier » Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

1 : Introduction 2 : Les SSD consomment moins que les disques durs 4 : Les SSD sont silencieux 5 : Il ne faut pas défragmenter un SSD 6 : Un SSD s'use, il ne faut surtout pas écrire dessus 7 : Les données d'un SSD se récupèrent facilement 8 : Chiffrer un SSD ralentit l'ordinateur

Le contrôleur SATA a de l’influence

L’idée reçue

Un SSD SATA 3 (6 gigabits/s) ne sera vraiment efficace qu’avec une carte mère équipée du SATA 3 et c’est très important. 

Les faits

Le SATA 6 gigabits/s permet d’atteindre 600 Mo/s (environ 550 Mo/s dans la pratique), et installer un SSD SATA 3 sur une machine équipée avec du SATA 2 (3 gigabits/s) ou SATA 1 (1,5 gigabit/s), c’est donner de la confiture à des cochons. Un SSD a comme gros avantage sur les disques durs ses performances en lecture et en écriture.

Image 1 : Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?Un SSD Plextor

La pratique

Si le contrôleur SATA est important pour les performances, comme le montre notre dossier, les débits séquentiels ne font pas tout. Les SSD sont très rapides en lecture et en écriture, mais c’est surtout le temps d’accès qui donne une bonne réactivité à un ordinateur équipé d’un SSD, et la vitesse du bus SATA n’a pas d’influence réelle sur ce point.

Le second point à prendre en compte, c’est que la vitesse est intéressante, mais il faut que l’ensemble de la chaîne soit capable de suivre : si vous utilisez un disque dur externe en USB 2.0 ou 3.0, vous serez limité par ce dernier, même si votre SSD peut lire et écrire à 500 Mo/s. Un bon disque dur externe alimenté — les plus courants — dépasse difficilement 100 Mo/s et il faudra passer à un SSD externe avec un boîtier USB 3.0 UASP pour vraiment profiter des débits d’un SSD interne. 

Au final

Le conseil le plus simple à donner est d’acheter le SSD qui offre le meilleur rapport capacité/prix. S’il est en SATA 6 gigabits/s et que votre carte mère ne gère que la version 3 gigabits/s, ce n’est pas grave, et il sera toujours possible de le réutiliser quand vous changerez d’ordinateur. Notre dossier propose des choix intéressants, en fonction de la capacité et du prix.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les SSD consomment moins que les disques durs
  3. Le contrôleur SATA a de l'influence
  4. Les SSD sont silencieux
  5. Il ne faut pas défragmenter un SSD
  6. Un SSD s'use, il ne faut surtout pas écrire dessus
  7. Les données d'un SSD se récupèrent facilement
  8. Chiffrer un SSD ralentit l'ordinateur