Accueil » Dossier » Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

1 : Introduction 2 : Les SSD consomment moins que les disques durs 3 : Le contrôleur SATA a de l'influence 4 : Les SSD sont silencieux 5 : Il ne faut pas défragmenter un SSD 6 : Un SSD s'use, il ne faut surtout pas écrire dessus 8 : Chiffrer un SSD ralentit l'ordinateur

Les données d’un SSD se récupèrent facilement

L’idée reçue

Quand un SSD tombe en panne, on peut récupérer les données comme sur un disque dur.

Les faits

Quand un SSD (ou un disque dur) tombe en panne, des sociétés spécialisées peuvent récupérer les données si on veut bien mettre le prix, de quelques centaines à quelques milliers de dollars. Les sociétés démontent les SSD, récupèrent la mémoire et lisent les données.

Image 1 : Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?La récupération d’un SSD

La pratique

Comme le montre notre dossier, il est possible de récupérer des données sur une clé USB, un smartphone ou même un SSD. Avec un bémol : si le SSD est chiffré matériellement (comme la majorité des modèles récents) et que le contrôleur est endommagé, la clé sera perdue et les données aussi. De plus, la récupération des données n’est pas triviale et les laboratoires spécialisés sont rares.

Au final

Une seule réponse : sauvegardez vos données en plaçant une copie sur un disque dur externe (voir plusieurs). Il est possible malgré tout de récupérer des données sur un SSD endommagé dans certains cas, mais c’est très cher et le résultat est aléatoire.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les SSD consomment moins que les disques durs
  3. Le contrôleur SATA a de l'influence
  4. Les SSD sont silencieux
  5. Il ne faut pas défragmenter un SSD
  6. Un SSD s'use, il ne faut surtout pas écrire dessus
  7. Les données d'un SSD se récupèrent facilement
  8. Chiffrer un SSD ralentit l'ordinateur