Accueil » Dossier » Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?

1 : Introduction 2 : Les SSD consomment moins que les disques durs 3 : Le contrôleur SATA a de l'influence 4 : Les SSD sont silencieux 5 : Il ne faut pas défragmenter un SSD 6 : Un SSD s'use, il ne faut surtout pas écrire dessus 7 : Les données d'un SSD se récupèrent facilement

Chiffrer un SSD ralentit l’ordinateur

L’idée reçue

Chiffrer un SSD ralentit considérablement l’ordinateur.

Les faits

Chiffrer les données nécessite d’effectuer beaucoup de calculs, ce qui ralentit considérablement l’ordinateur. En tout cas quand on utilise un vieux SSD et un processeur d’il y a quelques années. En réalité, les SSD récents sont capables de chiffrer à la volée avec un composant dédié et Intel a intégré l’encodage AES dans ses derniers processeurs.

Image 1 : Sept idées reçues sur les SSD : vrai ou faux ?Bitlocker

La pratique

Avec un SSD récent, le chiffrement est automatique et quand on « active » le chiffrement, on met simplement en place les fonctions qui font le pont entre le BIOS et le SSD ou — avec les modèles compatibles Opal — entre Windows et le SSD. De plus, les derniers processeurs Intel (pas tous) disposent des instructions AES-NI qui permettent de chiffrer des données AES de façon transparente ou presque. Dans de rares cas, le chiffrement a bien un impact : avec un vieux processeur ou avec un vieux SSD. Un autre cas assez rare est quand on utilise un chiffrement comme Truecrypt ou FileVault 2 (sous Mac OS X) avec un SSD de type SandForce : le chiffrement interfère avec la compression de la mémoire et les performances sont donc affectées. Il s’agit d’une perte « marketing » : les débits théoriques ne sont plus atteignables. 

Au final

Dans la grande majorité des cas, le chiffrement est totalement transparent pour l’utilisateur et les cas où la perte de performances est visible sont très rares.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Les SSD consomment moins que les disques durs
  3. Le contrôleur SATA a de l'influence
  4. Les SSD sont silencieux
  5. Il ne faut pas défragmenter un SSD
  6. Un SSD s'use, il ne faut surtout pas écrire dessus
  7. Les données d'un SSD se récupèrent facilement
  8. Chiffrer un SSD ralentit l'ordinateur