Accueil » Actualité » Sharp semble vouloir se faire racheter par Foxconn

Sharp semble vouloir se faire racheter par Foxconn

Image 1 : Sharp semble vouloir se faire racheter par FoxconnUn écran Sharp

Selon les sources de Reuters, Sharp serait très intéressé par l’offre de 700 milliards de yens (5,33 milliards d’euros) de Foxconn et les deux compagnies auraient commencé des négociations exclusives, c’est-à-dire que Sharp s’engage à ne pas aller voir ailleurs durant les pourparlers. Concrètement, cela signifie que INCJ, l’entreprise japonaise qui avait l’appui du gouvernement, est pour l’instant écartée (cf. « Foxconn aimerait s’offrir Sharp pour 5,3 milliards de dollars »). Il faut dire que l’offre de Foxconn est plus de deux fois supérieure à celle d’INCJ. Foxconn semble aussi être le choix préféré des marchés puisque l’action de Sharp a grimpé de 17 % depuis que Foxconn manifeste un tel intérêt dans le fabricant d’écrans.

Le PDG, Terry Gou, de Foxconn serait à Osaka pour terminer les négociations et un haut responsable de Sharp aurait affirmé que l’accord pourrait être passé avant la fin du mois de février, toujours selon les propos rapportés par Reuters. M. Gou a aussi affirmé dimanche dernier qu’il ne comptait pas « détruire » Sharp, mais « garder » la compagnie « pendant encore 100 ans ». On peut donc en déduire qu’il gardera probablement la marque et les usines, mais qu’il profitera des chaînes de production d’écrans pour étendre ses activités. Vu qu’il est le premier assembleur d’appareils électronique au monde, proposer des écrans à Apple, Dell, et autres pour leurs ordinateurs et terminaux mobiles pourrait être une manne financière importante.