Accueil » Actualité » S’inspirer d’un processeur électronique pour ressembler à un coeur humain

S’inspirer d’un processeur électronique pour ressembler à un coeur humain

Heartbeat on a Chip



Des chercheurs de l’université du Michigan ont conçu une puce reproduisant le fonctionnement d’un coeur humain
. Le principe n’est pas nouveau, mais au lieu d’avoir des pompes et des systèmes prenant beaucoup de place, comme c’est le cas aujourd’hui, les chercheurs ont conçu une puce dont le fonctionnement est régi par la gravité. Les chercheurs présentent leur système comme un ordinateur pour fluides, comme le montre la vidéo ci-dessus. Le but de la puce est de créer un flux ressemblant à celui qui serait généré par un coeur. L’utilité d’un tel système serait de tester des médicaments affectant les vaisseaux sanguins ou qui ciblent les maladies cardiovasculaires avant de les donner à des patients.

Le fonctionnement de la puce reprend celui d’un processeur classique tel qu’on en trouve dans nos ordinateurs. Il y a des circuits pour conduire les fluides, des condensateurs pour les stocker et des transistors pour les laisser passer ou pas. Néanmoins, la puce utilise la gravité pour fermer les valves laissant passer les fluides. La puce est connectée à une culture cellulaire et à un canal qui va permettre d’envoyer le médicament à tester. Elle peut aussi reproduire plusieurs types de rythmes cardiaques pour simuler diverses situations. Le défi est maintenant d’utiliser ce que les scientifiques ont appris pour reproduire le fonctionnement d’autres organes pour avoir un body on a chip (un corps représenté par des puces). Selon les scientifiques, ce système a le grand avantage d’être simple à concevoir, d’utiliser des matériaux communs et des méthodes de fabrications déjà bien en place. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Nature Communications.

Image 1 : S'inspirer d'un processeur électronique pour ressembler à un coeur humainLa puce dont le fonctionnement ressemble à un coeur humain