Accueil » Actualité » Siri et Cortana sont plus perturbants que Google Now en voiture

Siri et Cortana sont plus perturbants que Google Now en voiture

AAA Foundation for Traffic Safety B-Roll Package: New Hands-Free Technologies Pose Hidden Dangers fo

Image 1 : Siri et Cortana sont plus perturbants que Google Now en voitureComparatif de la distraction engendrées par les systèmes de reconnaissance vocaleL’Association américaine des automobilistes (AAA) a mené une étude très intéressante qui montre qu’utiliser un système de reconnaissance vocale dans sa voiture pour passer un appel, envoyer un message ou écouter de la musique peut distraire le conducteur entre 15 secondes et 27 secondes après avoir terminé d’exécuter la tâche à une vitesse de 40 km/h, ce qui revient à rouler sur 330 mètres en étant suffisamment distrait pour ne pas voir un stop, un feu ou un piéton. L’étude a été réalisée en partenariat avec l’Université de l’Utah. Les systèmes embarqués dans les voitures ont été testés par 257 conducteurs âgés de 21 ans à 70 ans et les assistants personnels sur smartphones ont été testés par 65 personnes âgées de 21 ans à 68 ans.

Pour arriver à leurs résultats, les scientifiques ont mesuré la difficulté avec laquelle l’utilisateur interagissait avec les systèmes, mais aussi le temps nécessaire pour que le conducteur soit de nouveau attentif. En effet, l’étude montre que même si on ne lève pas les yeux de la route et les mains du volant, dans le cas de la Mazda 6, un système mal conçu peut être aussi perturbant que si l’on mettait à jour ses réseaux sociaux. En ce qui concerne les systèmes sur smartphone, Google Now est celui qui s’en sort le mieux avec un score de 3.0, ce qui se situe à la limite entre une faible distraction similaire à ce qui se passe lorsque l’on parle au téléphone et une distraction plus élevée lorsque l’on envoie un message vocal. Siri a un score de 3.4, ce qui se situe pile entre Google Now et Cortana qui a un score de 3.8. AAA invite les automobilistes à faire beaucoup plus attention et à comprendre que même l’utilisation d’un système vocal lorsque l’on est à l’arrêt pendant un court instant, comme lors d’un feu rouge, continue d’affecter le conducteur bien après que l’on ait finir d’interagir avec le système. L’association invite aussi les développeurs à améliorer leur système pour qu’ils demandent moins d’attention de la part du conducteur.



Image 2 : Siri et Cortana sont plus perturbants que Google Now en voitureOutils de tests mesurant la distraction du conducteur