Accueil » Actualité » SK Hynix commence à délaisser la DDR3

SK Hynix commence à délaisser la DDR3

Image 1 : SK Hynix commence à délaisser la DDR3Une mémoire HYnix LPDDR2

SK Hynix a fait savoir la semaine dernière lors de la publication de ses résultats financiers qu’il allait commencer à délaisser la DDR3 pour se concentrer sur les puces DDR4, LPDDR4 et NAND. Il va accroître ses rendements de NAND TLC en 10 nm. Bref, il semble donner une plus grande priorité au marché mobile au détriment du PC, ce qui n’est pas étonnant vu que le premier est en pleine croissance et que le second est en sérieuse perte de vitesse (cf. « Les terminaux mobiles seront les leaders de la DRAM d’ici 2015 »). L’arrivée de Windows 10 et des Skylake d’Intel au troisième trimestre ne devraient avoir qu’un impact minime sur la demande.

Un changement de stratégie qui reposait sur des accomplissements technologiques

On peut d’ailleurs se demander pourquoi SK Hynix n’a pas procédé à ce changement de stratégie plus tôt. La DDR3 commence à dater (cf. « Nanya démarre la production de DDR3 ») et les fabricants ont une excellente maîtrise des puces de DDR4 (cf. « Samsung grave des puces de 8 Gb de DDR4 en 20 nm »). Il est vrai que la LPDDR4 n’a été certifiée que l’an dernier (cf. « La mémoire LPDDR4 standardisée par le JEDEC ») et que les puces mobiles exploitant ces mémoires commencent à se démocratiser (cf. « La LP-DDR4 arrivera en 2015 »). Il semblerait que la société ait attendu certaines étapes technologiques comme ses premières puces mémoires UFS pour smartphones et le passage de sa DRAM au 20 nm pour entamer cette nouvelle stratégie.

Le futur passe par la mémoire mobile

Selon les estimations de TrendForce, le marché de la NAND devrait représenter 27,6 milliards de dollars (25,14 milliards d’euros) en 2015, ce qui équivaut à une hausse annuelle de 12 %. De même, la LPDDR4 prend de plus en plus d’importance alors que la DRAM mobile, toutes technologies confondues, représente 40 % des DRAM livrées, selon DRAMeXchange. SK Hynix est le deuxième fabricant de DRAM loin derrière Samsung qui dispose de 52,1 % des parts de marché, contre 22,9 % pour SK Hynix qui est juste devant Micron (22,6 %).