Accueil » Actualité » Smartphones ou le nouvel eldorado de la DRAM

Smartphones ou le nouvel eldorado de la DRAM

Image 1 : Smartphones ou le nouvel eldorado de la DRAM

Une étude d’iSuppli montre que le marché des smartphones va devenir un facteur de croissance important pour les fabricants de DRAM.

Les fabricants ne peuvent plus ignorer la DRAM

Aujourd’hui, le plus grand consommateur de DRAM est le PC/Serveur qui dépend de cette mémoire pour fonctionner et dont la demande en capacité continue de croître de manière plutôt stable. Néanmoins, une étude d’iSuppli montre que la demande en provenance des smartphones est de plus en plus importante, au point d’influencer les stratégies des différents acteurs.

Changements de stratégie

Selon les analystes, un smartphone sorti en 2009 utilisait en moyenne 123 Mo de DRAM, contre 212 Mo en 2010, 353 Mo en 2011, 562 Mo en 2012, 862 Mo en 2013 et 1,3 Go en 2014. C’est une croissance très importante qui oblige aussi les fabricants à vendre de la NAND. En effet, les marques de téléphones portables achètent leurs NAND en même temps que leurs DRAM, afin de profiter de meilleurs prix. Pour continuer à les attirer, il faut donc pouvoir offrir les deux, ce qui est facile lorsque l’on s’appelle Samsung, mais beaucoup plus dur quand il s’agit d’Elpida, ce qui explique pourquoi la firme veut racheter Spansion et que Micron à racheté Numonyx (cf. « Micron rachète Numonyx pour 1,27 milliard de $ »).