Accueil » Actualité » Snapdragon Wear 1100, le SoC des bracelets connectés en LTE

Snapdragon Wear 1100, le SoC des bracelets connectés en LTE

Les bracelets connectés deviennent de plus en plus intelligents. Il ne leur manque qu’une connexion cellulaire pour être autonomes. Oh mais quelle coïncidence, Qualcomm sort justement un SoC Snapdragon Wear muni d’un modem LTE à ultrabasse consommation !

Mise à jour 1e juin :
Qualcomm nous a fait parvenir les caractéristiques techniques du Snapdragon Wear 1100. Il possède un seul coeur ARM Cortex A7 cadencé à 1,2 GHz maximum, et gravé en 28 nm. Son modem 3G/LTE atteint 10 Mbit/s en téléchargement et 5 Mbit/s en envoi. Il supporte également la voix CSFB (celle de la 3G) et la VoLTE. Minuscule, la puce n’occupe que 79 mm2.

Image 1 : Snapdragon Wear 1100, le SoC des bracelets connectés en LTE

Image 2 : Snapdragon Wear 1100, le SoC des bracelets connectés en LTE

Actualité originale du 31 mai :

Le SoC Snapdragon Wear 1100 de Qualcomm est le deuxième de cette nouvelle gamme de processeurs dédiés aux wearables, aux appareils à porter sur soi. Son grand-frère le Snapdragon Wear 2100 visait les montres connectées. Le 1100 est plus modeste : il devrait trouver sa place dans des traqueurs d’activité, des casques intelligents, ou des montres connectées pour enfants ou pour vieux.

Le modem en plus

Les caractéristiques techniques exactes du Snapdragon ne sont pas encore publiées, mais Qualcomm explique qu’il rassemble un processeur pour des applications Linux et un modem 3G/LTE Cat. 1 de nouvelle génération. Il est aussi compatible avec les technologies maison iZat de localisation par le réseau cellulaire ou par un module GNSS externe.

La puce est disponible aujourd’hui, ce qui implique que l’on devrait pouvoir découvrir des produits l’utilisant pendant l’été ou à la rentrée. La prochaine génération de bracelets connectés pourrait réserver des surprises !