Accueil » Actualité » Soirée MSI : le bench !

Soirée MSI : le bench !

Jeudi dernier, MSI fêtait ses 20 ans au « Oh 20ème ! », dans une salle du 20ème arrondissement de Paris. Dans notre démarche pour vous faire découvrir les coulisses de notre métier, nous avons donc décidé de lancer le Guide Presence PC des soirées constructeur. Le Best Of Miam-miam (BOM) aura pour but de présenter succinctement, l’ambiance et l’animation, la qualité et la quantité de la nourriture et des boissons, les goodies et les hôtesses présentes. Ces cinq catégories seront notées sur 20 pour un résultat sur 100. À la fin de notre compte rendu, nous discernerons, si la soirée le mérite, d’un à trois miam pour les soirées exceptionnelles. En prime vous trouverez l’album photo de la soirée avec l’album d’MSI pour commencer.

Ambiance et animation : pourquoi tant de haine ?

La salle avait le mérite de permettre à chacun de pouvoir se croiser et se voir sans trop de bousculade. Vers le plus gros de la soirée, les déplacements étaient tout de même relativement difficiles. Les décorations étaient simples mais sans faire dénaturé. En tout cas, si l’animation avait aussi pu faire preuve de plus de sobriété ! Nous avons eu droit à M.S.I (prononcez le « I » à l’anglaise), une figurine virtuelle animée en temps réel dont la voix de canard provenait d’un animateur caché derrière l’estrade. Les boutades et calembours n’ont pas relevé le niveau (« MSI à tous » au lieu de « merci à tous »). La vidéo parodiant Star Wars était assez ridicule (mais bon c’était une parodie…), mais monsieur patate en Dark Vador avait le mérite de faire rire. On regrette aussi le temps perdu avec la remise des prix, surtout quand c’est MSI qui se remet un prix à lui-même.

Ambiance et animation : 7/20

Nourriture : Consistance inconsistante

Les débuts avaient pourtant démarré brillamment. Les hors-d’œuvre étaient frais et très sympathiques. Les plats de résistance étaient par contre trop banals et trop peu variés. Une salade de pommes de terre et une salade de tomates/poivron. Bravo, mais on a vu bien mieux. Ce n’est pas l’assiette de charcuterie ou le plateau de fromages (avec 2 fromages) qui rattrape le lot. Pire que tout, il y eut un long moment entre la fin des plats et le gâteau où il n’y avait pas de nourriture du tout ! Les gâteaux ont néanmoins eu le mérite de pousser tout cela vers le haut, le fraisier étant délicat au palais.

Quantité et qualité de la nourriture : 8 /20

Boisson : vive le rationnement ?

Tout se passait bien, le champagne (sans prétention, mais très correct) coulait à flot et l’alcool foisonnait. Les cocktails Mojito étaient un peu décevants, mais les planteurs faisaient honneur à la fête. Les vins étaient aussi excellents et nous saluons le corps du Haut Médoc 1999 qui se mariait très bien avec le fromage.

Et puis, le drame ! Au moment où les plats de résistance étaient retirés, bref, en plein milieu de la soirée, on nous a refusé l’accès au champagne, soi-disant, il n’y en avait plus. Puis, ce fut les cocktails et les vins. En moins de 30 minutes, il n’y avait même plus d’eau ni même de Coca Cola. Depuis le début de ma carrière, c’est ma première soirée désertique. Les boissons sont revenues avec le gâteau, mais voilà un faux pas qui déçoit.

Quantité et qualité des boissons : 10/20

Goodies : MSI en père Noël

L’apogée de cette réception fut la tombola organisée par MSI. Le tirage au sort s’est déroulé en fin de soirée et les lots étaient vraiment dignes de ce nom. MSI a impressionné tant par la quantité que par la qualité (lecteurs MP3, cartes mères, cartes graphiques, barebone, ordinateurs portables). D’ailleurs, au sein de l’équipe, Jon Arbuckle de Bestofmicro a gagné une GeForce 7600 GT, Matthieu Lamelot une K9N-U NEO et votre humble serviteur, un magnifique Robosapien MSI avec fonction Bluetooth. J’en suis d’ailleurs tombé follement amoureux. Par contre, comme toute tombola, des perdants. On regrette que MSI n’ait pas prévu de goodies à la sortie pour tous les conviés pour consoler ceux qui, comme notre Jean-Sébastien Zanchi de Bestofmicro, sont partis les mains vides.

Goodies : 17/20

Les hôtesses

À part la serveuse du bar qui n’était pas une hôtesse MSI, et les deux hotesses en carton, il n’y avait que deux serveurs et pas de pin-up ou d’animatrice. Bref, dommage !

Hôtesses : 1/20

Conclusion : 43/100

Dommage, les débuts étaient sympathiques, mais si l’on ne se donne les moyens d’impressionner qu’avec les goodies, on obtient une soirée en dessous de la moyenne. Pourtant, les employés de MSI furent très sympathiques, mais la nourriture et la figurine bleue MSI fut de trop grandes déceptions. Bref, pas de Miam pour cette soirée.