Accueil » Actualité » Sony a vendu 25,3 millions de PlayStation 4

Sony a vendu 25,3 millions de PlayStation 4

Image 1 : Sony a vendu 25,3 millions de PlayStation 4La DualShock 4 de la PlayStation 4

Sony vient d’annoncer des résultats financiers symboliques puisque la division jeu et services réseau vient de dépasser la division mobile en terme de chiffre d’affaires. La première a crû de 12,1 % comparativement à la même période l’année dernière tandis que la seconde a perdu 1,3 %. Sony a ainsi annoncé que les ventes de PlayStation 4 avaient atteint 25,3 millions d’unités alors que cela ne fait qu’un an et huit mois qu’elle est sortie. En comparaison, la PlayStation 2, la console qui s’est le mieux vendue de tous les temps, a demandé deux ans et huit mois pour atteindre les 20 millions. Bref, la nouvelle console de Sony est bien partie pour battre les records de sa grande soeur.

La PlayStation et les capteurs photo restructurent Sony

Le succès de la console japonaise explique en partie pourquoi les bénéfices sont en hausse de 20,5 % comparativement à la même période l’année dernière pour atteindre 607 millions d’euros alors que le chiffre d’affaires stagne à 13,33 milliards d’euros. Sony réalise maintenant des bénéfices importants sur la vente de consoles et la nouvelle version de la PlayStation 4 va l’aider encore plus (cf. « Sony annonce deux PS4 : une plus légère et une Ultimate dotée de 1 To »). Il vend aussi plus de licences en raison de la popularité des jeux sur sa plateforme. Au final, cela s’est traduit par une augmentation de 350 % des bénéfices opérationnels de la division jeu et services réseau.

Le chiffre d’affaires de la division image (appareil photo) croît de 3,5 % et celui de la division grand public en charge des télévisions, entre autres, perd 13,8 %. Enfin, celle responsable des capteurs photo prend 35,1 %. Bref, la firme va plutôt bien et elle est en train d’effectuer une restructuration en douceur où de nouveaux départements à succès prennent la relève. On peut aussi dire que Sony avait prévu juste lorsqu’il prévoyait un retour au vert cette année (cf. « Sony va perdre de l’argent jusqu’en 2015 »).