Accueil » Actualité » Sony abandonne ses Vaio et supprime 5000 postes

Sony abandonne ses Vaio et supprime 5000 postes

Image 1 : Sony abandonne ses Vaio et supprime 5000 postes

Les rumeurs circulant hier étaient vraies : Sony a confirmé dans la nuit qu’elle allait se séparer de sa division Vaio. En outre, le groupe japonais va supprimer 5000 emplois (1500 au Japon, 3500 dans le reste du monde). Ces deux manœuvres ont pour but de ramener le groupe dans le vert, alors qu’il anticipe une sévère perte sur son exercice 2013.

Plus de Vaio Sony

La branche Vaio, qui conçoit, fabrique et commercialise les PC de Sony sera coupée à partir de mars prochain. Elle est rachetée par le fonds Japan Industrial Partners (JIP) qui va en faire une nouvelle société autonome à l’horizon de juillet prochain. Cette nouvelle société au nom encore inconnu conservera la marque Vaio. Cependant, elle prévoit de se concentrer au départ uniquement sur le marché japonais.

Les TV déconnectées

Sony veut se recentrer à l’avenir sur les secteurs plus porteurs des téléphones mobiles, des tablettes et des télévisions. La branche TV a beaucoup souffert ces dernières années, mais Sony est parvenue à diminuer ses pertes en rationalisant ses coûts et en visant le haut de gamme. Le groupe pensait que sa division TV renouerait avec les profits en 2013 : ce ne sera pas le cas, mais les pertes devraient être ramenées de 1,08 milliard d’euros en 2011 à 508 millions d’euros en 2012 et a priori 182 millions d’euros en 2013.

Afin de rendre sa division encore plus agile et rentable, Sony va en faire une filiale à 100 %. La stratégie produit reste orientée vers le haut de gamme : modèles 4K (Sony dit avoir 75 % de ce marché au Japon et être premier aux USA), modèle Full HD à gamut couleur étendu et fonctions exclusives, etc. Un mot manque néanmoins : OLED.

La PS4 et les smartphones tirent les ventes

Sur les trois derniers trimestres écoulés, Sony a collecté un chiffre d’affaires de 43 milliards d’euros, soit une hausse de 16,4 %. Cette hausse, le groupe l’attribue à des ventes de smartphones en augmentation et au lancement réussi de la PlayStation 4. Toutefois, Sony a révisé ses prévisions pour son exercice 2013 : alors qu’en octobre dernier elle pensait finir l’année avec un petit bénéfice net de 218 millions d’euros, elle pense maintenant subir une perte nette de 802 millions d’euros.