Accueil » Actualité » Sony confirme le retard de la PS3

Sony confirme le retard de la PS3

Sony a repoussé le lancement de sa console PS3 initialement prévu au printemps 2006 en raison du retard pris pour finaliser la spécification Blu-ray. La firme japonaise vient d’annoncer que sa nouvelle console sortira en novembre 2006.

Ken Kutaragi directeur de la division jeu vidéo de Sony a fait cette annonce lors d’une conférence de presse, suite à la parution d’articles évoquant un possible retard dans plusieurs quotidiens japonais dont le Nihon Keizai Shimbun.

La technologie de protection anticopie du Blu-ray n’est pas encore au point

Les industriels supportant le format Blu-ray et les studios de cinéma tardent à s’entendre sur la technologie anticopie des disques et lecteurs Blu-ray qui équiperont la Playstation 3, d’où ce retard et Ken Kutaragi a déclaré que la finalisation de cette technologie de protection du copyright est en cours. Il a également indiqué que la standardisation des technologies vidéo et audio numérique pour connecter les appareils électroniques a elle aussi pris du retard.

Quand l’an dernier, Sony a annoncé son planning de lancement de la PS3, la compagnie japonaise espérait que tous les travaux de standardisation seraient achevés en août 2005 a expliqué Kutaragi, mais les améliorations qui ont été décidées en cours de développement ont contrarié ses plans. S’excusant de ne pas avoir averti plus tôt les industriels, le responsable de Sony a promis qu’un kit de développement logiciel quasi final sera remis aux développeurs à la mi-mai. La nouvelle n’a pas étonné les analystes du marché qui s’attendaient à une telle annonce. Dans un récent rapport la firme d’analyse Merrill Lynch, faisait état de ce retard.

Un lancement simultané sur les trois marchés

La commercialisation de la PS3 est désormais prévue au mois de novembre 2006 sur le marché japonais, soit près d’un an après le lancement de la Xbox 360. Sony s’est voulu rassurant en indiquant qu’elle sera là à temps pour Noël prochain au Japon aux États-Unis et en Europe. Au départ, Sony comptait produire 6 millions de PS3 d’ici mars 2007, le géant japonais devra revoir ses projections à la baisse.

Un retard profitable à Microsoft

Ce retard fait les affaires de Microsoft qui pourrait accroître ses parts de marché s’élevant actuellement à seulement 15 %. Sony qui détient 70 % de parts de marché, pourrait perdre 20 points au profit de Microsoft. Qui plus est, Nintendo compte lui aussi lancer sa console Revolution en fin d’année. Certains observateurs restent toutefois confiants. Yuji Fujimori de Goldman Sachs estime que le prix et le nombre de jeux disponibles ont bien plus d’influence sur le succès d’une nouvelle console que sa date de lancement.