Accueil » Actualité » Sony Ericsson explique comment hacker ses Xperia

Sony Ericsson explique comment hacker ses Xperia

Image 1 : Sony Ericsson explique comment hacker ses Xperia

Il est plutôt rare de voir une société publier un manuel de « piratage » de ses produits. C’est pourtant ce qu’à fait Sony Ericsson en détaillant la marche à suivre pour installer un système d’exploitation alternatif sur ses smartphones Xperia.

La société avait annoncé précédemment qu’elle autoriserait la bidouille de sa gamme Xperia 2011 (les Xperia arc, neo, pro et PLAY tous sous Android Gingerbread). Elle est allé un cran plus loin en mettant en ligne deux tutoriels : l’un pour expliquer comment débloquer le bootloader du téléphone, l’autre pour expliquer comment compiler une version modifiée d’Android et l’installer sur les téléphones. Rappelons toutefois que la plupart des utilisateurs ne pourront pas procéder à ces modifications : pour être débloqué via l’outil SE, un Xperia ne doit pas être bloqué sur un réseau, le cas de la grande majorité des smartphones achetés à moindre coût via les opérateurs.

SE cherche ainsi à se rabibocher avec la communauté des développeurs Android qui furent déçus par les précédents Xperia, notamment le X10. Séduisant par son matériel, il fut handicapé par des mises à jour tardives et la volonté de SE d’empêcher ses modifications. La volte-face du constructeur est aujourd’hui bien accueillie.