Accueil » Actualité » Sony rachète OnLive pour le fermer

Sony rachète OnLive pour le fermer

Image 1 : Sony rachète OnLive pour le fermerPlayStation Now de Sony

OnLive, le service en ligne de streaming de jeux PC, a annoncé que Sony vient de le racheter pour un montant inconnu. Il ne compte pas maintenir le site qui fermera ses portes le 30 avril prochain. En attendant, OnLive ne vend plus d’abonnement, ceux qui en ont déjà pourront continuer à jouer aux jeux jusqu’à cette date et ceux qui ont été facturés depuis le 28 mars seront remboursés. Ceux qui ont acheté une licence d’un jeu pourront continuer à en profiter depuis leur PC et un compte Steam, ce qui peux poser problème pour certains titres ne fonctionnant pas sur Mac. De plus, il leur faudra récupérer leur sauvegarde avant le 30 avril s’ils ne veulent pas la perdre. Après cette date, tout sera effacé. Enfin, ceux qui ont acheté une manette ou une console OnLive à partir du 1er février 2015 seront remboursés.

Une acquisition stratégique pour Sony

Selon les bruits qui courent sur la Toile, Sony aurait racheté OnLive pour ses brevets. Pour mémoire, le site est le premier à avoir sorti un système en ligne de streaming de jeux PC et ses technologies sont impressionnantes (cf. « On a testé le cloud gaming par Onlive »). C’est donc une excellente manoeuvre pour le Japonais qui se défait ainsi du seul concurrent à son service PlayStation Now. Comme nous l’avons montré l’an dernier (cf. « Streaming de jeux vidéo : que vaut PlayStation Now ? »), la solution de Sony est nettement mieux exécutée que celle d’OnLive, car même si ses technologies sont bonnes, son service souffre de nombreux défauts et il n’a même pas voulu se lancer sur notre machine durant nos tests. On doute donc que Sony garde les employés ou les infrastructures de la société. Par contre, le rachat lui permet de profiter de nouveaux algorithmes et autres technologies importantes. Cela signifie aussi qu’il sera encore plus difficile à Steam et surtout à Microsoft de sortir un service similaire.

Or, depuis que Sony propose des abonnements illimités de 20 $ par mois ou 45 $ pour trois mois, le service gagne en popularité. Même si cela reste cher et que l’on aurait aimé plus de flexibilité et une reconnaissance des titres achetés sur PS3, PlayStation Now est stable, sa bibliothèque gonfle rapidement et il est devenu une excellente solution au manque de rétrocompatibilité de la PS4. Il est ainsi possible de jouer à de nombreux jeux PS3, ce qui peut être utile si l’on a manqué un épisode important d’une série culte. Par exemple, PlayStation Now est un moyen de se préparer à la sortie d’Uncharted 4 qui est attendue pour avril 2016 puisqu’il propose Uncharted: Drake’s Fortune et Uncharted 2: Among Thieves. Une version remastérisée de Uncharted 3 devrait faire son apparition sur la PS4. Sony a donc un argument de vente que Microsoft ne possède pas et le rachat d’OnLive lui permet de s’assurer que cela restera ainsi pendant encore quelques années.