Accueil » Actualité » Sony travaille sur un capteur photo en silicium noir, 30 % plus sensible à la lumière

Sony travaille sur un capteur photo en silicium noir, 30 % plus sensible à la lumière

Un nouveau type de capteur pourrait être la source d’une révolution dans le monde de la photographie en offrant une bien meilleure absorption de la lumière. Résultat présumé : des clichés nettement plus propres, même en basse lumière.

Image 1 : Sony travaille sur un capteur photo en silicium noir, 30 % plus sensible à la lumièreLes piques du silicium noir après le bombardement au laserSony serait en train de tester un capteur en silicium noir. Ce type de matériaux permettrait de produire des capteurs 30 % plus sensibles à la lumière. L’information est publiée par SonyAlpha Rumors qui cite une source, mais ne donne pas plus d’information. Il n’est donc pas certain que le Japonais commercialise cette technologie.

Piéger la lumière

Le silicium noir a été développé dans les laboratoires d’Eric Mazur à l’université de Harvard en 1999. Très schématiquement, du silicium est placé dans une chambre vide. Les scientifiques ajoutent ensuite un halogène à l’état gazeux et bombardent le silicium avec environ 500 faisceaux lasers d’une impulsion de seulement quelques femtosecondes et d’une intensité si importante qu’elle est comparée à celle du soleil frappant la Terre. La conséquence est que le silicium se noircit en raison de l’apparition de millions de piques qui ont le grand avantage de réduire la réflectivité du silicium et de bien mieux absorber la lumière, qui reste prisonnière de ces piques. Cela explique pourquoi le silicium noir est déjà utilisé dans les panneaux solaires et qu’il intéresse un fabricant de capteur photo tel que Sony.