Accueil » Actualité » Sony vend 3 PS pour 1 Xbox et il jubile

Sony vend 3 PS pour 1 Xbox et il jubile

Image 1 : Sony vend 3 PS pour 1 Xbox et il jubileKazuo Hirai, P.D.G de Sony

Sony a publié des résultats étonnamment bons, la surprise ayant été possible grâce aux bonnes ventes de la PlayStation 4. La firme explique qu’elle a vendu trois PlayStation pour une Xbox sans faire de distinction entre PS3, PS4, PS Vita, Xbox 360 et Xbox One, probablement parce que Microsoft a commencé à rattraper son retard le mois dernier (cf. « Les ventes de Xbox One doublées par la disparition du Kinect »). Selon les prévisions de la société, le chiffre d’affaires de sa division Jeux et Services Réseau devrait même dépasser les revenus de son département Home Entertainment qui regroupe les ventes de ses téléviseurs, lecteurs Blu-ray et autres produits de salon grands publics, ce qui est exceptionnel.

De très bons chiffres à tempérer avec une situation difficile

Le chiffre d’affaires de la société est de 13,14 milliards d’euros, ce qui représente une hausse de 5,8 % par rapport à la même période l’année dernière. Ses bénéfices font quant à eux un bond extraordinaire de 731,4 % pour passer de 22,5 millions d’euros à 195 millions d’euros. La firme a aussi profité des bons résultats de sa division Images qui a sorti plusieurs films à succès durant cette période, dont The Amazing Spider-Man 2 et 22 Jump Street.

Il convient néanmoins de remettre ces chiffres dans leur contexte. Sony continue de souffrir de la vente de sa division VAIO et si la PS4 va tempérer les choses, il devraient toujours finir son année budgétaire sur une perte (cf. « Sony va perdre de l’argent jusqu’en 2015 »). En effet, si sa division Mobiles, qui représente la plus grosse part de ses revenus, a vu son chiffre d’affaires grimper de 10,1 %, c’est uniquement à cause d’un taux de change favorable.

Une compagnie qui va tout de même connaître de profondes restructurations

Sony avoue avoir vendu moins de terminaux mobiles et il accuse d’une perte opérationnelle sur ce département de 19,6 millions d’euros. Sa division regroupant ses appareils photo et autres produits d’imagerie numérique est aussi en sérieuse perte de vitesse avec un chiffre d’affaires en baisse de 9 % et des bénéfices qui augmentent seulement en raison d’une série de mesures ayant réduit les coûts.

Bref, la firme continue sa restructuration qui est rendue un peu plus facile par la PS4, mais qui restera difficile et douloureuse. Nous sommes optimistes pour la division Semiconducteur qui devrait prendre de l’élan devant la popularité des capteurs de la société (cf. « Les capteurs photo mobiles de Sony ont du succès ») qui continue d’innover (cf. « Le capteur Sony incurvé serait une idée brillante »). Les divisions jeux, films et musique restent aussi des facteurs de croissance. Le reste de la société est par contre bien plus incertain.