Accueil » Actualité » Soupçon de fraude sur le calculateur quantique

Soupçon de fraude sur le calculateur quantique

Après la présentation il y a deux jours du dernier calculateur quantique de D-Wave (cf. « D-Wave présente son processeur quantique »), de nombreuses voix se sont élevées pour douter de la véracité du produit présenté.

Croire uniquement ce que l’on voit

Si la démonstration effectuée par D-Ware a été reconnue par une grande majorité comme étant impressionnante, beaucoup n’ont pas aimé le fait que la machine ne soit pas physiquement présente pour être inspectée. En effet, elle était accédée à distance depuis les États-Unis, la machine se trouvant dans des locaux à Burnaby dans la province de British Colombia, au Canada. D-Wave a néanmoins eu le mérite d’être très ouvert à ce sujet et a clairement répondu que la machine était trop délicate pour être transportée en raison des composants sensibles et de son système de refroidissement à l’hélium liquide.

Manque de preuve ?

D’autres chercheurs estiment que D-Wave n’a pas publié d’articles relatant ses avancées majeures et que la firme dispose de peu de détails pour cautionner ses dires. Si personne n’a officiellement crié à la fraude, beaucoup de scientifiques laissent deviner un très haut niveau de scepticisme et beaucoup attendent d’avoir plus de détails avant de se prononcer. D-Wave promet une commercialisation de son produit d’ici 2008, ce qui devrait être la plus grande preuve de la véracité du calculateur quantique Orion. Attendons donc de voir si D-Wave tient sa promesse.