Accueil » Actualité » SPARC64 VII+ et SSD dans un serveur

SPARC64 VII+ et SSD dans un serveur

Image 1 : SPARC64 VII+ et SSD dans un serveur

Fujitsu vient d’annoncer une nouvelle gamme de serveurs, qui utilise un nouveau processeur, le SPARC64 VII+. Le M3000 utilise un SPARC64 VII+ à 2,86 GHz, doté de 4 cores, et il est — selon les tests — environ 20 % plus rapide que le SPARC64 VII à 2,75 GHz. Dans les deux cas, le processeur utilise une technologie SMT capable d’exécuter deux threads par core. La différence principale entre les deux vient de la mémoire cache : doublée, elle passe de 6 à 12 Mo.

Le serveur, fourni sous Solaris, est capable d’utiliser des SSD comme mémoire cache pour les serveurs de base de données. La version 11g Release 2 d’Oracle est capable de prendre en charge cette fonction, pour tirer parti des performances élevées en IOPS des SSD. Enfin, Fujitsu annonce une consommation 37 % plus faible qu’un serveur IBM comparable, sans donner de chiffres exacts, ce qui enlève l’intérêt de la chose.