Accueil » Actualité » Square Enix continue de lorgner sur la scène indépendante

Square Enix continue de lorgner sur la scène indépendante

Destinée aux studios indépendants, l’initiative Square Enix Collective permet aux studios de soumettre au vote de la communauté leur projet. Ce plébiscite a pour but d’aboutir à un financement participatif sur une plateforme de crowdfunding comme Kickstarter ou Indiegogo. Square Enix propose également depuis février dernier aux développeurs indépendants d’utiliser trois de leurs anciennes licences sommeillant dans de vieux cartons : Gex, Fear Effect et Anachronox.

Néanmoins, il ne s’agit bien évidemment pas de philanthropie vidéo ludique, puisqu’en échange 5% des fonds collectés via la campagne de financement participative seront reversés à l’éditeur ainsi que 20% des ventes du jeu exploitant ses franchises. Cependant, on apprend que Square Enix décide désormais d’aller encore plus loin dans sa démarche.

Image 1 : Square Enix continue de lorgner sur la scène indépendante

Un investissement financier d’un maximum de 250 000 dollars pourra être proposé. La société explique que cette somme sera fixée au cas par cas selon le projet ayant passé les étapes de sélection. Selon Phil Eliott en charge du projet Collective, cette décision est avant tout motivée par une demande de la part des développeurs.

D’après ces derniers, le financement participatif reste une option trop incertaine. Comme le soulignent nos confrères de Next INpact, il s’agit d’un argument tout à fait recevable puisque sur une quarantaine de jeu passés par le programme Collective, seulement quatre ont réussi à lever les fonds désirés de manière participative.