Accueil » Test » SSD : est-il intéressant de les mettre en RAID ? » Page 14

SSD : est-il intéressant de les mettre en RAID ?

1 : Introduction 2 : Samsung 840 Pro 3 : Configuration et protocole de test 4 : Débit en lecture/écriture séquentielle 5 : Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko (AS-SSD) 6 : Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko (IOmeter) 7 : Temps d’accès (lecture/écriture) 8 : Performances en E/S (IOmeter) 9 : PCMark 7 et PCMark Vantage 10 : Benchmark de copie d'AS-SSD et performances globales 11 : Démarrage et fermeture de Windows 8 12 : Démarrage de Windows 8 et d’Adobe Photoshop 13 : Démarrage de 5 applications

Conclusion

Image 1 : SSD : est-il intéressant de les mettre en RAID ?Comme on pouvait s’y attendre, les deux grappes de SSD en RAID 0 affichent des performances nettement supérieures aux SSD seuls en lecture/écriture séquentielle. La grappe de deux SSD 128 Go a presque atteint la barre des 1000 Mo/s en lecture séquentielle alors que le disque seul parvient à peine à la moitié de ce débit. Les deux Samsung 840 Pro de 256 Go en RAID 0 ont quant à eux atteint un débit en écriture séquentielle de 960 Mo/s, ce qui les place très nettement en avance sur les autres configurations.

Les grappes RAID 0 ont donc remporté une victoire sans surprise en performances séquentielles, mais la partie n’est pas terminée pour autant. Les SSD seuls ont en effet regagné énormément de terrain dans les benchmarks suivants, et sont même parfois parvenus à terminer en tête. Le meilleur exemple est sans doute celui des performances en entrées/sorties. Certes, les grappes RAID 0 se démarquent lorsque la profondeur de file dépasse 4 opérations, mais une telle situation est extrêmement rare sous Windows ; la plupart du temps, les écarts de performances entre les grappes et les SSD seuls sont, en pratique, minimes voire inexistantes.

Les SSD seuls se sont également très bien défendus dans nos tests en conditions réelles. Les différences notées lors du démarrage et de la fermeture de Windows 8 et lors de l’exécution de diverses applications comme Adobe Photoshop CS6 ou Autodesk 3ds Max 2013 sont, au mieux, marginales et quoi qu’il arrive toujours imperceptibles. Les SSD seuls se paient même le luxe de faire mieux que les grappes dans certains benchmarks, tels que le démarrage de Windows 8 et le lancement de cinq applications.

Si vous comptez passer au SSD et si vous vous demandez s’il vaut mieux opter pour un disque seul ou pour un grappe RAID 0, le constat est clair : optez pour un SSD seul, mais de plus grande taille. Non seulement un grand SSD vous coutera moins cher qu’une grappe de deux SSD de même capacité totale, mais nos benchmarks montrent que ses performances n’ont en pratique pas à rougir face à au RAID 0. N’oublions pas non plus qu’une grappe RAID 0 entraîne un risque de panne deux fois plus élevé et est bien plus complexe à transposer dans un nouvel ordinateur.

Les seuls scénarios où deux SSD en RAID 0 sont réellement préférables à un SSD seul sont ceux où le débit séquentiel est primordial. Pour des performances optimales, il faudra cependant respecter certaines conditions tant sur la machine source que sur la machine cible : soit les deux doivent être en RAID 0, soit l’une d’entre elles doit comporter une grande grappe de disques durs.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Samsung 840 Pro
  3. Configuration et protocole de test
  4. Débit en lecture/écriture séquentielle
  5. Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko (AS-SSD)
  6. Lecture/écriture aléatoire de blocs de 4 Ko (IOmeter)
  7. Temps d’accès (lecture/écriture)
  8. Performances en E/S (IOmeter)
  9. PCMark 7 et PCMark Vantage
  10. Benchmark de copie d'AS-SSD et performances globales
  11. Démarrage et fermeture de Windows 8
  12. Démarrage de Windows 8 et d’Adobe Photoshop
  13. Démarrage de 5 applications
  14. Conclusion