Accueil » Actualité » SSD et TRIM : Kingston accuse Intel

SSD et TRIM : Kingston accuse Intel

Image 1 : SSD et TRIM : Kingston accuse Intel

Kingston accuse Intel de ne pas avoir partagé sa mise à jour activant le TRIM avec les modèles Kingston SSDNow V Series SNV125-S2/40GB et SNV125-S2BD/40GB, afin que cette fonction ne soit disponible que sur les SSD vendus par le fondeur.

Intel travaille sur ses SSD

C’est ce que rapportent nos confrères de bit-tech lors d’une interview avec les représentants la firme qui vend parfois des SSD Intel dans un package Kingston. Le problème est que la société change souvent de contrôleur et de composants, sans pour autant changer de packaging. C’est par exemple le cas des familles de produits V et V+. Il est donc difficile de dire si le fait qu’Intel n’ait pas aidé Kingston soit réellement si dommageable que cela, la mise à jour ne touchant qu’une partie des SSD 40 Go. Après tout, il ne semble pas y avoir d’obligation contractuelle entre les deux, sinon il y aurait déjà eu procès.

Kingston change de contrôleurs comme de chemise…

Kingston défend les changements internes de composants sans avertissement en expliquant que le consommateur moyen n’apporte pas d’importance à ces détails, du moment que le support fonctionne. Seule sa série M, destinée au haut de gamme, utilise systématiquement des contrôleurs Intel. Bref, il est difficile de dire si le fabricant de processeur a réellement commis une faute, mais une chose est sûre, le manque de TRIM sur les anciens modèles 40 Go de Kingston en raison de l’absence d’une simple mise à jour, n’a fait qu’exacerber les problèmes de la firme.